https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

A propos de la candidature de Mohamed Ould Mouloud

Résultat de recherche d'images pour "meeting mohamed Ould Mouloud"Savait-il, quand il venait écouter les meetings des syndicats indépendants (et interdits), en 1972, alors qu’il était encore élève, qu’il annoncerait sur la Place Ibn Abass, le 6 Avril 2019, sa candidature à la Présidence de la République ?

Probablement pas. Sait-on aujourd’hui que son opposition à l’intégration du Mouvement des Kadihines au PPM, parti unique au pouvoir alors, était l’unique moyen d’éviter à la Mauritanie la fratricide et désastreuse guerre du Sahara ?

Sait-on aujourd’hui que durant la longue traversée du désert et la chasse aux sorcières, des forces de gauches de Mauritanie, entre 1978 et 1990, Mohamed Ould Mouloud a réussi à maintenir en vie les ‘résidus’ du MND-originel, à l’organiser avec ses autres camarades, dans la clandestinité totale, tout en poursuivant ses études en parallèle, en France et au Sénégal ?

Sait-on aujourd’hui que qu’il fait partie des premiers leaders politiques à avoir saisi les premières ouvertures démocratiques (1990) pour lancer les bases d’un Front, puis d’un parti politique, pour organiser et encadrer les mouvements de travailleurs, des jeunes et des femmes de Mauritanie, pour imposer la démocratie et la justice sociale ?

Sait-on aujourd’hui que c’est Mohamed Ould Mouloud et ses compagnons de route (Kadiata Malick Diallo, Bedredine, Daffa Bacary, Ba Bocar Moussa, Ahmed ould Houbab, Lo Gourmo, Khalilou, Sy Mamadou, Diallo Lassana (Allah yarhamou), Baba Maréga, Sy Djibril (Djibi) et bien d’autres, qui ont créée l’UFP en 1998, pour se doter d’un cadre légal, fort et cohérent, ouvert à toutes les couches du peuple Mauritanien, sans considérations particulières pour les tribus, régions ou ethnies. Sait-on aujourd’hui que c’est Mohamed Ould Mouloud qui a présidé les négociations, puis la délégation de l’opposition aux pourparlers de Dakar qui devaient mettre fin au régime militaire et faire échouer le coup d’Etat de 2008?
On sait aujourd’hui que c’est à la suite de l’échec de nombreuses et laborieues tentatives d’unir l’opposition démocratique au tour d’un candidats consensuel, que l’UFP a décidé d’investir Mohamed Ould Mouloud, pour être candidat à la prochaine Présidentielle, une candidature soutenue et partagée par ses homologues Présidents du RFD et de l’UNAD, qui ont fondé au tour de l’UFP la nouvelle « Coalition des forces du changement démocratique ».
Le meeting d’hier, dont l’ampleur et la qualité ont surpris bien des observateurs, au cours duquel Mohamed Ould Mouloud a officialisé et motivé sa candidature aux prochaines élections Présidentielles, vient corroborer la volonté de ces 3 partis de mettre ensemble leurs volontés, leurs moyens et leur audience au service du changement qualitatif et démocratique qu’attendent les larges couches du peuple Mauritanien, à l’issue de ces élections.
En guise d’acceptation de son nouveau ‘mandat’, voilà ce qu’a dit Mohamed Ould Mouloud à l’adresse des masses qui l’écoutaient à la Place Ibn Abass et au reste de la Mauritanie : « Votre présence massive me charge d’une mission, celle de réaliser le changement. Je vous le dis, nous le ferons, il est à notre portée, la victoire est inéluctable »,

Ahmed Ould Mohamed

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire