Forum d’affaires Algérie, Niger, Mali et Mauritanie : Renforcer le partenariat

Forum d’affaires Algérie, Niger, Mali et Mauritanie : Renforcer le partenariatElmoudjahid - La coopération entre l’Algérie, le Niger, le Mali et la Mauritanie est appelé à se consolider à l’avenir.

En effet, une manifestation économique et touristique ASSIHAR, qui s’étalera sur dix jours, a débuté, hier, à Tamanrasset. Organisée sous le haut patronage du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et le ministère du Commerce, cette manifestation connaîtra la participation de plusieurs délégations d’hommes d’affaires africains venant du Niger, du Mali et de la Mauritanie.

Il convient de souligner que plusieurs hommes d’affaires et responsables se sont rendus à Alger où ils ont exprimé leur souhait d’investir davantage dans plusieurs domaines et de renforcer le partenariat, notamment dans le domaine économique.

Dans un communiqué publié sur son site web, la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (CACI) a précisé que «ce rendez-vous constituera, sans nul doute, une opportunité idoine pour établir et développer des relations d’échanges et de partenariats avec les hommes d’affaires du Niger, du Mali et de la Mauritanie, d’identifier les opportunités de coopération et de faire connaître les entreprises algériennes, surtout en matière d’innovation».

On constate, ces dernières années que le gouvernement a affiché sa ferme volonté pour dynamiser la coopération économique au sein du continent, notamment avec les pays frontaliers. En dépit de cette dynamique et cette volonté, cette initiative demeure en deçà des aspirations, au regard des capacités d’exportation de l’Algérie et d’absorption des marchés de ces trois pays limitrophes.

A ce propos, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait déclaré que l’enjeu d’aujourd’hui est le développement des zones frontalières. Il a souligné, dans ce sens, que «le développement doit englober tous les aspects d’une vie décente pour les populations de ces zones et leur désenclavement à partir de la mise en place des infrastructures de base qui ouvrent la voie à la construction de grandes infrastructures socioéconomiques».

En marge de cette manifestation la CACI organise deux forums d’affaires, le premier algéro-nigérien, aujourd’hui, le second algéro-malien, demain.

M. A. Z.

Via cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire