https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Discours de candidature de Ghazouani : Pour une première sortie médiatique, un coup de maître

Dans quelques mois, notre pays connaîtra une échéance décisive qui devrait créer les conditions favorables à un débat sérieux sur la situation de notre pays 60 ans après son indépendance, et sur la vision de chacun d’entre nous sur ce qu’il devrait être à l’avenir.

 

Certes, nos points de vue et nos perceptions peuvent diverger sur l’évaluation de chacune des étapes de la création de l’Etat Mauritanien moderne.

Pour ma part, je ne dirai pas, et ne saurai dire, que tous ceux qui ont gouverné le pays avait totalement failli, car si tel était le cas, nous n’aurions pas eu une nation dotée de tous les attributs d’un Etat.

Suivant la même logique, je ne dirai pas non plus que chacun d’entre eux avait totalement réussi, car, si tel était le cas, nous n’aurions pas constaté les dysfonctionnements et les insuffisances, qui sont en réalité le propre de toute œuvre humaine.

Je présume qu’ils étaient tous animés de bonne foi et d’esprit patriotique. Je dirai donc qu’à des périodes diverses, et dans des conditions diverses – qu’on ne maîtrise pas le plus souvent – ils ont fait de leur mieux, en essayant de faire évoluer le pays.

En réussissant sur certains points, ils ont droit à la double récompense pour avoir essayé et réussi. En ayant échoué sur d’autres, ils ont, au moins, le mérite d’avoir essayé et sont excusés au regard de leur époque, de leurs conditions et de l’environnement au sein duquel ils évoluaient.

Ce qu’il faudrait reconnaître, c’est que chacun d’entre eux a apporté sa pierre à la construction de cet édifice où le travail ne finit jamais : la mise en place d’un Etat fort qui veille au bien-être de ses citoyens, protège son intégrité territoriale et occupe la place qui lui sied dans le concert des nations.

Toutefois, et pour être juste, je peux dire, en toute objectivité, que la dernière décennie s’est singularisée par de grandes réalisations, grâce à l’esprit patriotique et la vision stratégique du frère Président Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Ces grandes réalisations se manifestent à travers l’ancrage de la démocratie, le renforcement de l’unité nationale et la place distinguée qu’occupe désormais notre pays sur l’échiquier international, en plus de l’essor économique général qui constitue dans sa globalité un bond qualitatif sans précédent dans notre parcours de développement.

Naturellement, nous ne sommes pas encore arrivés au point final ; il nous reste encore beaucoup de choses à faire sur un long parcours parsemé de défis et de risques.

Chers Frères, Chères Sœurs, Mes Chers compatriotes, Fort de ma profonde conviction de l’impérieuse nécessité de relever les défis qui se dressent sur notre chemin, j’ai décidé, avec l’aide d’Allah et comptant entièrement sur Lui, de me porter candidat pour gagner votre confiance lors des prochaines élections présidentielles.

J’ose espérer que vous me donnerez l’occasion de servir mon pays – même si je ne suis pas le meilleur d’entre vous – gardant à l’esprit tout le poids de cette responsabilité.

Je m’engage, en âme et conscience, à mettre à profit en toute sincérité, sérieux et dévouement, tout ce dont ALLAH m’a comblé en terme d’éducation, de formation, d’expérience et de connaissance profonde des rouages de l’Etat, afin de traiter les dysfonctionnements et combler les insuffisances quels qu’ils soient, afin de réaliser notre ambition légitime de bâtir une société moderne, forte de ses valeurs islamiques et de ses traditions séculaires, garantissant à tout citoyen son droit à la liberté, l’égalité, le bien-être pour ne parler que des grands axes, laissant les détails au moment approprié…

A cet effet, j’œuvrerai avec la volonté d’ALLAH à préserver l’intégrité territoriale, à consolider les acquis démocratiques et à renforcer l’unité nationale et la cohésion sociale dans le cadre d’un Etat de droit fondé sur le principe de la citoyenneté, riche de sa diversité et réconcilié avec lui-même.

Je m’attellerai à promouvoir une diplomatie active et agissante, respectueuse des fondamentaux et guidée par l’intérêt du pays, tirant sa force de notre glorieuse histoire de passerelle d’échanges et de point de rencontre entre les peuples de notre région.

Au premier rang de mes préoccupations sera la multiplication des chances pour toute composante de notre cher peuple, qui connût à travers son histoire, une injustice économique ou sociale. Nous trouverons – avec l’aide d’ALLAH – les mécanismes appropriés qui rendront ces compatriotes fiers d’appartenir à notre chère patrie.

Je veillerai à renforcer l’essor économique dans le respect des équilibres macro-économiques, en accélérant la transition vers une économie productive alliant, avec harmonie, les dimensions économiques et sociales de manière à impacter positivement et rapidement la création d’emplois pour les jeunes et les chômeurs.

La réforme de notre système éducatif recevra une part importante de mon attention, dans le but d’améliorer ses performances et de le rendre en adéquation avec les besoins du développement, à l’aube des grands changements économiques et sociaux en perspective.

La jeunesse recevra l’attention et l’encadrement qu’elle mérite à travers la création des conditions favorables et des cadres appropriés à l’éclosion de son génie créateur lui permettant ainsi de contribuer efficacement à la construction nationale.

De même, j’œuvrerai pour que la femme puisse prendre la place qui lui sied dans la société afin qu’elle joue pleinement son rôle d’acteur actif dans le développement du pays. En tout état de cause, mon attention sera focalisée sur les voies et moyens susceptibles d’assurer le niveau le plus élevé possible de bien-être au citoyen, auquel je tiendrai absolument à assurer la sécurité et la quiétude, tout en veillant à ce qu’il bénéficie des richesses de son pays, et que ses espoirs et aspirations trouvent leur traduction dans son vécu quotidien, sans discrimination aucune, si ce n’est pour favoriser les composantes précédemment citées.

Chers Frères, Chères Sœurs, Mes Chers compatriotes, A la veille de ces importantes échéances, Je vous appelle tous à vous mobiliser autour de ce projet, dans un sursaut national sincère afin d’opérer le changement auquel nous aspirons.

J’appelle toutes les formations politiques, les organisations professionnelles et de jeunesse, ainsi que la société civile à contribuer à son succès et à participer efficacement à sa mise en œuvre. Je ferai preuve d’une écoute attentive et d’un esprit ouvert à toute contribution positive et à toute idée constructive.

Avec vous sera parachevé le succès ; Chacun d’entre vous, de là où il est, pourra y contribuer. أعوذ بالله من الشيطان الرجيم إِنْ أُرِيدُ إِلَّا الْإِصْلَاحَ مَا اسْتَطَعْتُ ۚ وَمَا تَوْفِيقِي إِلَّا بِاللَّهِ ۚ عَلَيْهِ تَوَكَّلْتُ وَإِلَيْهِ أُنِيبُ صدق الله العظيم

Vive la Mauritanie paisible et prospère.

 

Source : http://mauriactu.info/fr/

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire