https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

SVP, trois institutions publiques gangrènent le pays à redresser.

Image en ligne
La SONADER, le Parc de Diawling, le MEN gangrénent l’Etat et pour causes:
1-La SONADER encadrée par le FED et la Hollande réalisait depuis sa naissance de 75 à 84 des PPV  (Petits Périmétres Villageois) à la brouette et la pioche 40 ha/an au Trarza et interdisait (sous un faux prétexte) la riziculture au Delta jusqu’à 1984. 
Année où nommé Prefet de Keur Masséne dans le Delta, j’étais rentré en conflit d’écoles avec elle pour réaliser 1000 ha mécanisés gratuitement (25 fois plus) aux populations démunies et affamées.
Un systéme novateur qui allait créer au Trarza un rythme d’aménagement des collectivités et privés de 5000 ha/ en 1987 et 1988 ( voir Stat. disponibles S.A./MDRE/OMVS /CILSS/92).
Dés la construction de la Digue Rive droite et ses 8 vannes j’ai plaidé pour la construction du Canal Ouvert de l’Aftout Sahel vers Nouakchott, ce qui fut réalisé ( à ma demande écrite insistante m’avait confié  dans son Bureau l’ancien Ministre MDR (Directeur actuel de Taziast) jusqu’à Legoueychichi sur 65 km par l’actuel Président pour ainsi compléter un aménagement à Keur Masséne ( jadis interdit par la SONADER) supérieur au reste des aménagements réunis de la SONADER depuis 75  dans les 4 Wilayas du Fleuve.
2- Le Parc de Diawling (capté en 90 par le MDRE pour la WWF malgré l’opposition dans une étude technique du Ministre de l’Hydraulique disponible de 13 pages dans mes archives et des élus locaux et nationaux) prive nos populations de 60.000 ha ( aptes à produire en gravité dés la présente année 2 fois nos besoins de riz) du Delta qu’il reserve prioritairement à l’engraissage des phacochéres et oiseaux des parcs européens en transit vers l’Afrique du Sud en période glaciale.
3- Le Ministére de l’Education Nationale fait la sourde oreille au systéme Educatif Cerveaux Oasis de Maaden (qui a fait ses preuves connues de tous) intensif (réducteur du cursus)et gratuit dont l’application sur FRD des Conseils Régionaux assure la multiplcation par 7 du nombre d’écoles ( pour créer le bonheur et la prospérité des populations du terroir dans cette année électorale) sans augmentation du Budget de l’Etattout en garantissant à terme l’octroi de 50 milliards UM/an à cette nouvelle institution constitutionnelle, chére au pays..
Nouakchott le 2Mars 2019
Cheikhany Ould Sidina
 Conseiller Régional de l’Adrar
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire