Déclaration de candidature de Ghazwani : Peu d’enthousiasme à l’UPR

Déclaration de candidature de Ghazwani : Peu d’enthousiasme à l’UPRLe Calame – A quelques heures de la cérémonie de déclaration de la candidature du général Ghazwani, on ne note pas d’enthousiasme dans la capitale. Le thermomètre ne s’emballe pas. En effet, au stade Cheikh Boidya qui va abriter la cérémonie ce vendredi, après midi, il n’y a pas foule. Seuls quelques techniciens étaient en train de mettre les banderoles sur les façades.

Sur l’une des banderoles, on note les bienvenues formulées dans les langues nationales, l’espagnol et l’anglais. L’événement est pourtant majeur parce qu’il prépare la succession à la tête du pays.

Mais, on ne sent rien bouger dans la ville. Aucun portrait du candidat du président de la République n’est visible sur les avenues de la capitale, contrairement aux initiatives vantant, il y a quelque temps, les réalisations du président Aziz et appelant à un 3e mandat pour ce dernier. Même sur les sites internet, on voit peu d’initiatives de soutien.

L’UPR qui devrait être fer le lance de l’événement s’active pour une autre chose, la tenue de son congrès, le samedi, 2 mars. Un congrès qui n’aura qu’à désigner semble-t-il qu’une commission de pilotage. Les choses sérieuses ne se feront qu’au lendemain de la prochaine présidentielle. Un cadre de ce parti a laissé entendre que l’UPR n’est pas impliquée dans l’organisation de la cérémonie de cette après midi.

Des sources disent que le candidat désigné aurait souhaité garder son indépendance et sa liberté de manœuvre par rapport au parti/état. Il ajoute que même au sein de l’UPR, le malaise est perceptible ; seul un cercle restreint de la direction monopolise l’organisation, ce qui semble donner raison au général candidat.

Ce peu d’engouement pour la cérémonie d’intronisation d’Ould Ghazwani laisse les observateurs perplexes!

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire