https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

graves cotradictions au sein de l’opposition mauritanienne et possibilité de boycott de l’élection présidentielle

L’ancien Premier ministre mauritanien, Yahya Ould Ahmed al-Waghef, a admis qu’il existait de fortes contradictions  au sein de l’opposition à laquelle appartient son parti (ADIL) .


Ould Al-Waghef, qui parlait lors d’ une émission diffusée à la télévision locale de son pays, a confirmé la validité des rumeurs récentes , concernat la scission des partis d’opposition quant au choix  de’un  candidat unifié à l’élection présidentielle prévue pour le milieu de cette année (2019), entre ceux qui proposent de choisir le candidat parmi les partis d’opposition (le point de vue du parti Adil) et ceux  qui proposent de choisir un candidat ne faisant pas partie des partis constitutifs de l’alliance électorale de l’opposition (le point de vue du parti islamiste Tawassoul ).

Des contradictions aigues et importantes , que  certains observateurs des développements politiques en Mauritanie ,  estiment qu’elles conduiraient au final ,  à la publication d’une déclaration commune dans laquelle l’opposition  décide de boycotter l’élection présidentielle. Surtout si le régime au pouvoir du pays ne répond pas favorablement à une liste de revendications que l’opposition lui  a soumises il y a une semaine.

Selon les observateurs, l’espoir d’obtenir un résultat significatif  en faveur d’un candidat présenté par l’opposition aux élections prévues pour juin prochain , reste trés réduit .
Étant donné – selon ces observateurs  – la différence du rapport de force  entre un candidatde l’opposition -  si elle ne boycotte pas – et le candidat révélé par la majorité au pouvoir.
Source : https://www.anbaa.info/?p=46764
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire