Le juge Oumar Salek écrit: Vocation pour la réforme du systéme judiciaire

القاضي عمر السالك بن الشيخ سيدي محمد بن عمر السالك« La promesse d’un homme libre est une dette  qu’il contracte »

Excellence, Monsieur le Président de la République, Président du Conseil supérieur de la magistrature. Que Dieu vous préserve et vous protège.

Après les égards qui conviennent à votre haute estime et votre respect, je vous félicite pour l’accomplissement de vos obligations constitutionnelles et attire votre attention sur un autre engagement toujours en suspension, bien qu’il eut été  une priorité absolue dans votre programme depuis près de dix ans: la réforme du système judiciaire.

Oui! Au début de 2010, j’ai appris que la réforme du système judiciaire vous préoccupait et que vos plans stratégiques comprenaient la réforme de cette institution fondamentale.

J’étais alors reporter  international et je devais mener une interview télévisée avec votre haute considération,    mais  certaines circonstances, ont  empêché votre Excellence  et vous avez chargé Mme Naha Mint Mouknas, alors ministre des Affaires étrangères, de s’entretenir  avec moi en votre nom.

Au cours de cette interview  je lui ai  posé une  question concernant  «vos projets les plus importants ». Elle a répondu que  : La réforme du système judiciaire était une priorité absolue dans votre futur programme (veuillez voir la vidéo ci-jointe)

J’ai été tellement satisfait  quand j’ai appris que le Président de la République attachait personnellement la plus grande importance à la réforme du système judiciaire, qui est le plus important des créneaux  qui, « sil réussit,tout le système réussit »  …Un an et demi plus tard, un concours pour le recrutement de 50 juges a été annoncé à Nouakchott, En ce temps j’avais opportunité de  travailler et de vivre aux États-Unis,.  Mes enfants ont vécu  une année scolaire entière et ont ouvert leur deuxième année dans un système éducatif sans égal en n’importe quel endroit dans le monde ..Après consultation et réflexion, , j’ai décidé de participer au concours de recrutement des juges et je suis retourné dans la patrie bien-aimée pour contribuer à la construction et au développement de l’un de ses secteurs les plus importants. J’ai fait fi de l »argent,de  l’éducation des enfants et la citoyenneté américaine à laquelle aspirent tous les jeunes  arabes de notre époque …Monsieur le Président,

Que Dieu prolonge votre vie, voici  que votre deuxième mandat touche à sa  fin; et que maintenant, le pouvoir judiciaire a besoin plus que jamais, d’un geste sérieux et d’un souci sincère;

Je m’adresse à vous en tant que  « garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire », statut  qui vous est attribué par l’article 89 de la Constitution. Je vous exhorte à faire un geste rapide et puissant à cette institution , qui restera une distinction  pour vous, tout comme la période qui a précédé votre règne triomphal a été marquée par des avancées à enregistrer dans l’actif de  deux autres anciens présidents.

Je vous supplie de sauver ce qui peut encore etre sauvé, avant que ne soit   » lever les plumes  et que dessèchent les pages ».
Et en attendant que vous portiez votre responsabilité à cet égard, devant Dieu, la patrie et l’histoire, veuillez accepter les plus grands honneurs et le plus grand respect.

Je termine par ce poème que je vous avais adressé pour l’année antérieure  et je compte toujours sur votre réaction positive.Puisse Allah vous récompenser et guider vos pas.

نُـرِيـدُ قَـضَـاءً مُسْـتَـقِـلاّ ً بِـذَاتِـهِ *** يُـنَـافِـسُ، مَرْفُوعَ الجَنَاحِ، لِـدَاتِـهِ

وَيَـعْـدِلُ.. لا يَخْشَى تَـغَـوُّلَ سُـلْـطَـةٍ *** عَلَيْهِ.. ويُـعْـطَـى مُـبْـتَـغَـى أَدَوَاتِـهِ

فَيَحْمِي حُقُوقَ الناسِ؛ في ظِلِّ دولةٍ *** تُـنَـفّـِـذُ أحْـكَـامَ الْـهُـدَاةِ قُـضَـاتِـهِ

***

فإنْ يُـعْـطَ الاِستقلالَ و »الفصلَ » كاملاً *** عن السُّلُطاتِ الآخِذَاتِ هِـبَـاتِـهِ

يَـعِـشْ وَطَـنِـي بَـيْـنَ المدائن شَامِخاً *** وَقَدْ يَسْـتَـتِـبُّ الأمْنُ في جَـنَـبَـاتِـهِ

ويَنْهَالُ الاِسْـتِـثْـمَارُ.. والْـفَـقْـرُ يَـمّـحِـي *** ويَـبْـلُـغُ شَـعْـبِـي مُـنْـتَـهَـى رَغَـبَـاتِـهِ

***

إنِ الْـحُـكْـمُ إلاَّ لِلْـعَـزِيـزِ.. وعَـبْـدُهُ *** قَـمِـيـنٌ بأنْ لاَ يَـمْـتَـطِـي نَـزَوَاتِـهِ

ولَـكِـنْ يُـرَاعِـي اللَّـهَ في بَلَدٍ يرى *** ذُرَى العدل والقانونِ أسمى صفاته

وَمَنْ يَـكُـنِ العدلُ الأساسَ لِـمُـلْـكِـهِ *** يَـعِـشْ مُـطْـمَـئِـنّ َ الْـبَـالِ طُولَ حَـيَـاتِـهِ

***

وإن تَـكُـنِ الأُخْرَى؛ فَـيَـا وَيْـحَ أُمَّـةٍ *** بها اسْتَحْكَمَ الشَّيْطَانُ فِي نَـزَغَـاتِـهِ

نَـعُـوذُ بِـرَبّ الناسِ مِـنْ كُـلّ ِ فِـتْـنَـةٍ *** ونَسْأَلُ رَبّ َ الْـعَـرْشِ مِـنْ نَـفَـحَـاتِـهِ

بِـجَـاهِ رَسُولِ اللّـهِ خَـيْـرِ قُـضَـاتِـنَـا *** عَـلَـيْـهِ مِـنَ الرَّحْـمَانِ أزْكَى صَـلاَتِـهِ

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/16182

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire