Ahmed Ould Mohamed : Sur la voie du dialogue

Résultat de recherche d'images pour "dialogue mauritanie"On peut aimer ou ne pas aimer la façon dont l’opposition et le système communiquent entre eux, mais il faut reconnaître, et admirer, une certaine forme de ‘dialogue’, hautement diplomatique, d’une discrétion et d’une finesse toutes ‘asiatiques’ à laquelle se livrent ces deux parties, dans l’ombre du non-dialogue, officiellement affiché.
Deux exemples saillants illustrent cette pratique. Il s’agit de la nomination de Ould Bellal à la CENI et celle de Ould Bouhoubeyni à la CNDH.
Deux personnalités marquantes de la mouvance de l’opposition de la décennie Aziz, qui, sans crier garde, basculent dans le camp ‘ennemi’, à des fonctions particulièrement sensibles et sur lesquelles butent souvent toute tentative de dialogue officiel : la fiabilité du système électoral et la gestion du dossier des droits de l’homme.
Ces deux ‘nominations-surprises’ ont été validées par l’opposition, qui les considère comme signes positifs sur la voie du…dialogue.
S’il est un point sur lequel tout le monde est d’accord, pouvoir, opposition et opinion publique, c’est l’adéquation entre les fonctions et les compétences des deux hommes qui les occupent désormais. Le pouvoir est content d’avoir fait bonne pêche dans les eaux de l’opposition, alors que celle-ci semble convaincue que les oreilles des concernés lui restent largement acquises. C’est ce que l’on pourrait appeler un marché gagnant-gagnant. Mais jusqu’à quelle limite ?

Ahmed Ould Mohamed
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire