Le président de la Mauritanie a fermé la confrontation avec Boumatou à Marrakech et l’a ouvert à Paris

Des organes de presse internationaux, prévoient dimanche 24 février , une  confrontation judiciaire à Paris,  entre une cellule de juristes internationaux chevronnés et l’homme d’affaires mauritanien, le millionnaire Mohamed Ould Boumatou, qui vit en Europe, après avoir été officiellement expulsé de Marrakech, au Maroc, au debut de  cette année.


Le journal français Le Monde Afrique a indiqué dimanche,  sur son site Internet, qu’un groupe d’avocats internationaux, dont le juge du tribunal de Paris, Jean Louis Bruguiere,  serait en visite actuellement à Nouakchott.

Selon le journal, la délégation d’avocats est arrivée à Nouakchott à l’invitation spéciale du président Mohamed Ould Abdel Aziz, afin de compléter le plan visant à serrer l’éteau autour de  Ould Bouamatou pour  neutraliser l’ambition de l’ opposition à le présenter comme candidat aux prochaines élections présidentielles , ou qu’il ait  la capacité d’influencer les résultats finaux de ces élections!

Selon des sources citées par le journal Le Monde, « le groupe  des avocats, dont certains membres sont arrivés à Nouakchott, sont  liés  à Ould Abdel Aziz,par un contrat signé en 2017.L’élément le plus important de ce contrat – selon le journal – serait  la confection de dossiers judiciaires en coopération avec le président de la Cour suprême, notamment pour impliquer « Bouamato »!

Le Monde a également cité les noms d’autres acteurs proches de Ould Abdel Aziz, tels que le conseiller à la présidence mauritanienne , Hmeida  Ould Bah, qui  participe à l’élaboration de ces dossiers avec l’aide du procureur près la Cour suprême.

Le groupe utilise les moyens les plus récents d’écoutes  téléphoniques et autres méthodes  qu’offrent les technologies de pointe!.
Le journal Le Monde a confirmé que l’avocat Jean Louis Bruguiere avait signé avec le président Ould Abdel Aziz, un contrat de consultation dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, mais que l’accord de sous la table  est de : « monter des dossiers pour penaliser Ould Bouamatou « .

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=46678

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire