https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

On tousse à Paris et nous, nous mouchons à Nouakchott,

Resultado de imagen de reunion ambassadeurs UE  à nouakchottLes troubles obsessionnels compulsifs politiques, ou fixations sur les faits et gestes de l’opposition.
On s’extasie devant le majestueux accueil réservé à un ami occidental, ayant bien voulu nous concéder deux heures de son agenda très chargé.
La visite tant attendue advient dans des circonstances très spéciales.
Debout, sous l’aile de son avion, dont les vrombissements couvraient la tirade produite à l’honneur du passager pressé.
Mais ceci est un secret.
Bien plus tard, les roulements des tam tam empêchèrent les paisibles Atarois de rejoindre Morphée, par une douce nuit de février courant.
Une visite, fête très documentée, avec une couverture médiatique à la hauteur des deux ex-officiels.
Sans oublier les consultations d’un ancien juge qui nous conseille en matière de « droit », et les délégations des députés venus du froid avec lesquels on pavoise fièrement .
Une liste témoin, non exhaustive preuve de la crédibilité dont nous jouissons auprès de nos amis gaulois.
Les amitiés occidentales sont la chasse gardée du gouvernement, il est même admis scandaleux de l’outrepasser.
L’opposition en sait quelque chose.
On se soigne chez ces gens que l’on prétend regarder de haut.
On tousse à Paris et nous, nous mouchons à Nouakchott, pour montrer qu’il est des choses que l’on préserve pour l’honneur du pays, .. Des Kleenex.
C’est connu, le populisme se nourrit de faux semblants.
Il serait malhonnête d’affirmer que l’avis de la France, l’occident compte pour une datte à défaut d’une prune.
Ce n’est pas le premier ministre qui contredira cette assertion.
Les ambassadeurs étaient présents. Ces gens là rien ne leur échappe, c’est certainement pourquoi on était obligé de chuchoter à propos de cette réunion.
Le monde est devenu un seul espace interconnecté, les cautions d’ou qu’elles viennent sont importantes.
Comptent.
Celles de la France en particulier, qu’on le veuille ou non.
L’affranchissement, si “souhaité” doit par conséquence être général.
On ne peut par ailleurs, cautionner des gasconnades et se focaliser sur l’interpellation de l’opinion d’un pays ami, qui a de surcroît de l’influence sur l’échiquier international, sur le gouvernement et l’opinion nationaux .
Les chancelleries occidentales ont presque toutes déjà reçu des pamphlets virulents contre différents opposants sous plis fermés et par voie diplomatique, sous le sceau du secret.
Officiellement.
L’opposition, elle, en toute transparence publie ses démarches, et différents textes résultants d’une vraie concertation .
Concentrez vous sur l’anecdotique… et laissez faire ailleurs.
Merci.

 

Aicha Amar
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire