https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Activités réduite quant au soutien du candidat Ould Ghazouani … indisposition ou réserve?

Les forces qui soutiennent le président Mohamed Ould Abdel Aziz vivent actuellement une impase  ,dans l’attente de  la tenue du congrés  du parti au pouvoir, et l’annonce  officielle de son soutien au candidat, le général Mohamed Ould Ghazouani


Contrairement à la grande mobilité vécue sur  l’arène politique nationale , fin 2018 , pour  imposer un  troisième mandat et maintenir le président sortant ,en contradiction  aux dispositions de la Constitution,  le mouvement de soutien de  candidature déclarée,de Mohamed Ould Ghazouani, semble hésitant.
À l’exception d’une série de réunions du parti UPR, , qui ont été supervisées par le chef du parti au pouvoir Ould Maham (anciens et nouveaux députés, maires)  , rien d’autre n’a été constaté . Les  chefs d’initiatives populaires , les dignitaires, le mouvement des régions et des tribus,  ont disparu de la vue.

Certains observateurs pensent que l’expérience du mouvement du troisieme mandat  , les interprétations de  l’enthousiasme exprimé par  certains pour prolonger l’ére Ould Abdel Aziz et leur   rejet de tout candidat, autre que le président actuel, quelle que soit , de lui, sa proximité, sont  très significatifs.

À ce jour,  aucun mouvement d’initiative ou de soutien, à l’interieur du pays, pour le candidat Ould Ghazouani  et  les activités populaires locales,  le soutenant restent trés  limitées, si  on  exclut le soutien son collègue, l’ancien colonel Sidi Ould Aly  Safi, ou une conférence de presse animée par  l’un des dirigeants dissidents du parti  « Tawassoul », parfois, quelques  déclarations intermittentes de certaines des personnalités soutenant le président actuel .
Selon des sources, certains attendent toujours de connaître le sort du candidat potentiel Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, alors que d’autres sont en train de négocier avec  le candidat Sidi Mohamed Ould Boubacar,
bien que l’attention génerale reste  attirée par  l’attitude  de l’Autorité face au  candidat potentiel, l’ homme d’affaires Mohamed Ould Boumatou.
Des sources locales ont révélé que  des jeunes, dans les deux  Hodh , issus d’un environnement social autre que celui de Ould Ghazouani  , sont   entrain  de planifier le lancement  d’une campagne populaire précoce, en faveur de la candidature de ce dernier.
Ces jeunes tentent de réunir les  jeuness qui soutiennent  le  président Mohamed Ould Abdel Aziz afin de consacrer  le dossier électoral de leur candidat Ghazouani, ,indépendamment des autres candidats potentiels que proposerait le  pouvoir ou son opposition .

Source : http://zahraa.mr/node/19280
Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire