Les AGPO de l’Adrar en conclave à Atar

l’UNASOAD, Union des Associations Oasiennes de l’Adrar, qui regroupe vingt six associations de gestion participative des oasis (AGPO) et forte de plus de cinq mille six cents membres, organise à Atar, pour une durée de trois jours un atelier régional de réflexion et de partage des données du « business plan ».

L’identification d’une stratégie de commercialisation des produits, la levée des fonds auprès des bailleurs, le lobbying et le plaidoyer sont les trois portées vers lesquelles tant le business plan. Celui-ci  doit faire office de document de base pour la mobilisation des ressources en harmonisant les approches et les procédures dans les AGPO.

Le linkage entre l’Union, les bailleurs de fonds et le secteur privé permettra à terme, selon le consultant qui a mené l’étude,  de relever les défis et contraintes auxquels fait face l’Union.

L’ambition de cette dernière est de renforcer et bien assoir le leadership de la wilaya dans la valorisation des produits dattiers et maraichers. Cette valorisation se traduira à travers l’amélioration de la qualité des produits, par la collecte et le transit sur des sites  dédiés à cet effet  et par la mise en place de circuits de commercialisation plus réfléchis et performants.

L’union a su, selon son président monsieur Sidi Ould Ahmed, capitaliser les formations menées avec l’appui des partenaires au développement.  Il s’agit aujourd’hui poursuit-il   de passer   d’un statut d’association dont le rendement reste basée sur le volontariat à un statut d’entreprise avec un personnel salarié.

Cette mutation est indispensable pour le contexte actuel qui a beaucoup changé au cours de ces dernières années.

  • Les AGPO de l’Adrar en conclave à Atar

Il a salué l’engagement de l’USADF, l’agence américaine, aux côtés de l’UNASOD, qui apporte son appui financier généreux pour mieux structurer les AGPO depuis 2009.

Monsieur Sadio Diarra, de l’USADF s’est déclaré satisfait des résultats positifs engrangés par l’UNASOAD et a réaffirmé la volonté de l’agence américaine de continuer à accompagner les AGPO dans leur processus de développement.

Le Wali de l’Adrar qui a ouvert l’atelier a déclaré que l’État ne ménage aucun effort pour créer un environnement favorable à l’essor de l’agriculture en Adrar.

Des réalisations d’envergure ont vu le jour et leurs retombées positives commencent déjà à se faire sentir. Dans le domaine de la commercialisation, la création de l’usine de dattes permettra aux produits de l’Adrar de prendre une plus grande part du marché.

Slama Cp/Adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire