https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Les ministres de la fonction publique et de l’équipement commentent les résultats du conseil des ministres

M. Seyidna Ali Ould Mohamed Khouna, ministre de la fonction publique du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration et Mme Amel Mint Maouloud, ministre de l’équipement et des transports ont commenté jeudi les résultats du conseil des ministres tenu quelques instants plus tôt.

Le ministre de la fonction publique du travail, de l’emploi et de la modernisation de l’administration a précisé que le conseil a examiné un certain nombre de projets de décrets et de communications dont une communication portant sur la stratégie nationale de l’emploi et une autre sur le bilan des réalisations du département de l’équipement et des transports pour la période 2009 – 2018.

Évoquant la communication qu’il a présentée sur la stratégie nationale de l’emploi, le ministre a précisé que la problématique de l’emploi constitue l’un des principaux défis auxquels les pays font face et que cette réalité a conduit le gouvernement à œuvrer pour l’accélération de l’emploi, surtout chez les jeunes et les femmes et d’en faire un pilier essentiel de la stratégie nationale de croissance accélérée et de prospérité partagée pour la période 2016-2030.

Il a ajouté qu’en application des orientations du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le ministère concerné par l’emploi a procédé, avec le concours de la banque africaine de développement et du bureau international du travail, à l’élaboration d’une stratégie nationale pour l’emploi 2019-2030.

S’agissant des objectifs clés de la stratégie, le ministre a précisé qu’elle est focalisée sur quatre axes essentiels : orienter la politique économique et la politique sectorielle de l’emploi, appuyer les services publics concernés par l’emploi et l’insertion, orienter le développement du capital humain en fonction d’une logique harmonisant la réponse avec le besoin et développer le cadre de la gouvernance de l’emploi.

A son tour, la ministre de l’équipement et des transports a, dans son explication du bilan des réalisations de son secteur pendant la période située entre 2009 et 2018, précisé que le secteur qui est vital est considéré comme le piler de beaucoup d’autres secteurs dont les projets et stratégies de développement sont basées sur les équipements et les infrastructures que le département exécute.

Elle a ajouté que le département de l’équipement et des transports terrestres a connu en 2009 un retard dans le cadre juridique et organisationnel et une grande anarchie dans les investissements orientés vers le transport terrestre. C’est ainsi qu’il s’est fixé comme priorité de s’atteler d’abord à mettre en place une stratégie nationale, fondement sur lequel devraient reposer ses stratégies futures.

Mme Amel Mint Maouloud a relevé que pendant l’année 2011 un cadre organisant le transport routier a été mis en place duquel est issue l’autorité des transports qui joue son rôle aujourd’hui dans l‘organisation du transport en général mais aussi des transports urbain, interurbain et international. L’autorité a réalisé des stations de transport terrestre et réhabilité d’autres, notant que l’autorité participe pour 45% du Fonds destiné à l’entretien routier. Sa contribution actuelle est de l’ordre de 3 milliards d’Ouguiya.

Elle a ajouté que la politique visant à déterminer le parc automobile et à fixer les critères nécessaires pour accomplir la mission du transport terrestre a été adoptée ; ce qui a conduit à autoriser 50 sociétés de transport qui travaillent effectivement sur le terrain en plus de la création de la Société de Transport Public en 2010 qui a commencé à travailler avec un parc de 65 bus et dispose aujourd’hui de 165 bus assurant le service sur une longueur de 596 km et transportant par jour 31 mille personnes à des prix à la portée de tous.

La ministre a poursuivi en disant que le réseau en 2009 était long de 3000 km et qu’entre cette date et 2018 les travaux ont démarré sur plus de 2600 km dont 2000 km ont été achevés en plus du raccordement de toutes les moughataa au réseau routier, exception faite de six d’entre elles. Ce à quoi s’ajoute l’extension du réseau urbain de 400 km dont 250 exécutés à Nouakchott et le reste dans les villes de l’intérieur. De même, un programme annuel de désenclavement de certaines zones a vu le jour avec une enveloppe d’au moins 100 millions MRU. Tout ce qui été investi dans le secteur du transport terrestre de 2009 à 2018 a atteint 46 milliards MRU dont 28 milliards aux frais de l’Etat.

Dans le domaine de l’équipement et du transport aériens, la ministre a indiqué que le premier plan d’action adopté par le département pour la période 2009-2018 porte sur le développement des infrastructures et la mise sur pied du cadre organisationnel afin que le transport aérien puisse accompagner le développement qui va s’opérer dans le domaine des infrastructures et dans ce contexte s’inscrit l’exécution du projet de l’aéroport Oumtounsy, qui est unique dans la zone de l’ASECNA, en plus de la construction de neuf aéroports à l’intérieur du pays et la création de la compagnie Mauritania Airlines qui dispose d’une flotte de 4 avions pour une enveloppe financière de l’ordre de 4, 4 millions MRU.

Elle a ajouté que « cette flotte sera renforcée par deux nouvels avions dont un sera livré fin mars et le second vers la mi-avril prochains.

La ministre a également passé en revue les acquis réalisés dans le domaine du transport maritime et les procédures organisationnelles mises en oeuvre, telles que l’extension du port autonome de Nouakchott pour accroitre le volume des échanges commerciaux qui ont connu une augmentation de 83% par rapport à la situation en 2009. Au plan de la main d’œuvre, la structure a enregistré une augmentation de 125% entre 2009 et 2018, en plus de la création du port de Tanit pour la pêche artisanale et la poursuite des travaux dans celui de N’Diago, conclue–t- elle »

 

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire