Le discours de Mekfoula Brahim, Prix franco-allemand 2018 des droits de l’homme [Vidéo & PhotoReportage]

Le discours de Mekfoula Brahim, Prix franco-allemand 2018 des droits de l’homme [Vidéo & PhotoReportage]La militante mauritanienne des droits de l’Homme Mekfoula Brahim a reçu mercredi 20 Février à Nouakchott le Prix franco-allemand 2018 des droits de l’homme et de l’Etat de droit.

La cérémonie s’est déroulée à l’ambassade d’Allemagne, en présence de Mme Gabriela Guellil, ambassadeur d’Allemagne et M. Robert Moulié, ambassadeur de France, qui ont remis ensemble le prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’Etat de droit à Mme Mekfoula Mint Brahim. Dans son discours, elle a dédié ce prix à ces « sœurs aux vies abimées dans le silence et la peur », tout en dénonçant l’extrémisme religieux en Mauritanie.

« Je dédie ma distinction au petit groupe de résistants continuant à leurs risques et périls de promouvoir les idéaux d’égalité, de laïcité et de l’ouverture à l’autre dans une Mauritanie désormais sous l’emprise de l’obscurantisme comme en témoigne l’article 306 de notre code pénal », a affirmé Mekfoula Brahim.

Affirmant être fière de recevoir ce prix, Mekfoula Brahim a également dédié son prix au blogueur Mohamed Cheikh Mkhaitir, avant de lancer : « s’il vous plait, œuvrons à le faire libérer ! »

Le prix franco-allemand des droits de l’homme et de l’État de droit a été créé pour rendre hommage à celles et ceux qui s’investissent avec courage pour défendre les droits de l’homme et dont l’action mérite d’être saluée et soutenue.

Texte & Photos | Par Babacar Baye NDIAYE

©CRIDEM / (21 Février 2019)

—-

Avec Cridem, comme si vous y étiez…

Image de prévisualisation YouTube

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire