Tourisme : Retour de voyage avec Pierre Rabhi à Maaden El Ervane

Pierre Rabhi, Maurice freund, Yacine Demaison et Jean-Joseph Boillot à Maaden en Mauritanie Maaden el-Ervane, projet de village agroécologique

Du 16 au 23 décembre 2018, l’équipe du Fonds de Dotation Pierre Rabhi en charge du projet de développement du village modèle de Maaden se rendait sur place avec pour la 1ère fois la venue de Pierre Rabhi, tant attendu par la population.  L’implication des villageois sur le terrain nous a amené à constituer depuis peu un comité d’appui local doté de référents motivés et disponibles.
Ce séjour agroécologique a permis de confirmer la convergence de nos points de vue concernant le respect de l’Environnement et de l’Humain dans un même souci d’éthique responsable.

Visite des jardins de Maaden

La mission étant principalement orientée sur le domaine agricole, quoi de plus naturel que de débuter cette semaine par la visite des jardins et de la palmeraie .
Une parcelle d’expérimentation de 3500 m2 équipée d’un puits et d’un bassin de réception sera destiné à aménager une pépinière fruitière, une aire de compostage et un hangar de stockage du matériel agricole. Elle permettra de démontrer in situ les pratiques agroécologiques mises en œuvre .
Un container chargé de matériel agricole financé par le » Fond de Dotation Pierre Rabhi « est en cours de convoyage .

Jusqu’à lors, la culture de la carotte était prépondérante. L’introduction de nouvelles plantes maraîchères adaptées au sol désertique est en train de se concrétiser ; diverses semences reproductibles ont été expédiées au cours du mois d’octobre. Cette diversité de culture va permettre de générer une activité économique plus importante ainsi qu’une plus grande auto-suffisance alimentaire .

Point Afrique propose également d’acheter régulièrement des fruits et légumes en provenance de Maaden pour approvisionner ses circuits touristiques d’octobre à avril.

Les dattes par ailleurs constituent la principale production et vraisemblablement la 1ère ressource économique. Une grande  partie est auto-consommée et 15% seraient commercialisés .

L’atout indéniable du village est son potentiel d’accès à l’eau avec une exhaure qui s’opère partiellement à l’aide de moto pompes mais celle-ci devrait évoluer rapidement vers une extension et généralisation d’installation de pompes immergées alimentées par des panneaux solaires .

Forte de tout ce potentiel, la création d’un centre de formation à l’agroécologie devrait voir le jour avec tout ce que cela implique de transmission des méthodes naturelles pour amender les sols. Ainsi, les pratiques enseignées pourraient profiter aussi bien aux villages alentour qu’aux touristes désireux de se former à une agriculture raisonnée.

PIerre Rabhi en visite dans les jardins de Maaden en mauritanie

Ecole et scolarisation à Maaden

Lors de cette semaine très instructive, nous avons eu l’occasion d’aborder aussi l’aspect éducatif. La visite des deux jardins d’enfants , de l’école primaire et du collège ont permis de constater non seulement un manque de matériel scolaire évident mais aussi sur une carence sur les structures des bâtiments ( absence de portes, fenêtres non étanches , toits défectueux ) .

Pour pallier à ce manque de fournitures scolaires, nous allons reprendre contact avec une association française « Mille Pages » qui par le passé a déjà fourni cahiers, crayons, livres … En ce qui concerne les aspects techniques, il conviendra de s’adresser si possible à des artisans locaux .

Accompagner les enfants dans une démarche écologique afin de maintenir un village propre dans la pérennité demeure également une priorité .

Coopérative de femmes de Maaden

Par ailleurs, nous avons pu constater que les  coopératives de femmes étaient très actives et très en demande d’une indépendance financière. L’activité principale génératrice de revenus pour elles , est à l’heure actuelle la production puis transformation du henné.
D’autres activités alimentaires telles que fabrication de pain, gâteaux, confection de confitures, conditionnement de fruits et légumes récoltés vont tendre à s’organiser et se développer .

Dispensaire et santé à Maaden

Nos dernières visites vont concerner le dispensaire qui lui aussi a sérieusement besoin d’améliorations substantielles. Le manque d’électricité notamment  en salle d’accouchement, les accès non facilités à l’eau , le manque de médicaments  et leur mauvaise conservation constituent entre autres de véritables freins à un exercice  satisfaisant des  soins prodigués …

Avant notre départ, le désenclavement de Maaden a bien sûr été évoqué. Cela demeure la priorité pour les habitants. D’énormes moyens financiers seront nécessaires et ces charges ne pourraient être assurées sans l’aide d’organismes extérieurs qui restent encore à trouver.

Réunion avec les notables de Maaden et les visiteurs en provenance de France lors du séjour agroécologique

Développement du tourisme à Maaden

On peut penser que dans un avenir relativement proche, des structures d’accueil en harmonie avec l’architecture locale et destinées à un tourisme respectueux vont pouvoir être envisagées , elles constitueront un terreau fertile pour le village en favorisant les échanges culturels entre les peuples .

Le village crée par un érudit soufi visionnaire est favorable à un tourisme à visée spirituelle où l’agroécologie aurait toute sa place. A ce titre, notre intervenant Yacine Demaison, philosophe et président de l’association « Les Chemins du Vivant« ,  souligne qu’ « avec ce rapport à la Nature très fort, Maaden est un lieu idéal pour une rencontre entre Orient et Occident. La Sagesse sans actes ne mène à rien… »

Il reste donc à déterminer avec lui comment concevoir et sous quelle forme ce genre de Tourisme …. où Terre Mère  Nourricière et Spiritualité sont interconnectés.

Les bonnes volontés de part et d’autres des continents sont à ce jour affirmées et telle la légende amérindienne chère à Pierre Rabhi, les petits colibris que nous sommes ont bien l’intention de faire leur part au sein de ce vaste projet qui incarne pleinement les philosophies et valeurs de Maurice Freund et Pierre Rabhi.

Compte-rendu rédigé par Françoise Rual – Coordinatrice du Projet Maaden-El-Ervane

 

Source :https://www.point-afrique.com

 

Source : https://www.point-afrique.com

Les commentaires et pings sont actuellement fermes.

Les commentaires sont ferms.