https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Réunion de concertation avec les membres du corps diplomatique sur le règlement de la situation des étrangers résidents en Mauritanie

La salle des réunions au ministère des affaires étrangères et de la coopération a abrité, mardi matin, une réunion qui a regroupé le ministre des affaires étrangères et de la coopération, M. Ismail Ould Cheikh Ahmed, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdallah, le directeur général de l’Agence Nationale pour le registre de la population et les titres sécurisés et les représentants du corps diplomatique en Mauritanie et qui a été centrée sur le règlement de la situation des communautés étrangères établies en Mauritanie.

Ouvrant la réunion, le ministre des affaires étrangères et de la coopération a souhaité la bienvenue aux participants à la réunion, précisant que le but de cette dernière est d’informer les membres du corps diplomatique des mesures prises pour faciliter l’obtention des cartes de séjour et de discuter de cette question avec les intéressés.

Pour sa part, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation a indiqué que l’Etat a débuté en 2010-2011 la mise en place d’un système biométrique permettant aux résidents étrangers dans le pays d’obtenir des cartes de séjour ainsi que la création d’un certain nombre de points de passage qui livrent des visas pour les entrants et le lancement d’opérations de sensibilisation sur l’importance de remplir les formalités relatives à la résidence.

Le ministre a précisé que la nature de la résidence en Mauritanie diffère suivant la situation du résident, soulignant qu’elle va de la résidence

à une simple autorisation d’entrée pour les pays non concernés par les visas et insistant sur la nécessité d’éviter les problèmes liés au non respect des mesures d’entrée.

Il a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de se conformer aux lois et règlements en vigueur en ce qui concerne l’obtention de la résidence et de sensibiliser les représentants du corps diplomatique à ce sujet, soulignant que des facilités ont été prises dans ce sens.

Pour leur part, les représentants du corps diplomatique ont félicité le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz pour les réformes menées dans le domaine des documents, appelant à la poursuite de cette voie.

Ils ont en outre demandé des éclaircissements sur certaines questions, notamment les mesures de facilitation qui ont été prises, la situation des personnes travaillant dans le secteur informel et les personnes disposant de la double nationalité.

Des réponses claires ont été apportées à ce sujet par les ministres.

 

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire