https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Mint M’Khaitir, victime de discrimination, Protestation du mouvement des Lem3almin ,ére nouvelle

Le Mouvement  des artisans traditionnels « Lem3almin » , une organisation mauritanienne non autorisée, a protesté contre le traitement raciste envers  Mme Feyatt  Mint Mohamed Ould M’Khaitir , une militante des droits de la classe « Lem3almin » en Mauritanie.

Il a appelé ,  dans un communiqué de presse, les parties qui ont maltraité Mint M’Khaitir , de présenter  des excuses pour  que cela ne se reproduise plus.

Voici le texte de la déclaration:

Au nom de Dieu le Miséricordieux    Le Mouvement  des artisans traditionnels  »Lem3almin »,  ère nouvelle   ,   Déclaration:

Après une décennie de lutte pacifique, de travail acharné et réfléchi , pour changer la mentalité traditionnelle et restaurer le statut et la dignité d’une partie de cette société (Lem3almin), que sa fratrie  religieuse dans  le pays, a expié à la maltraitance  et la marginalisation , sans justificatif légal ou juridique  ,voici qu’un  abus flagrant touche l’une des filles issue de la  « couche des lem3almin » pour cause de  son affiliation familiale et sa couche sociale .

Feyatt Mint Mohamed Ould M’khaitir, secrétaire générale du Mouvement Lem3almin ère nouvelle,, militante politique et défenseur des droits de l’homme bien connue, se fait réfuter  sa désignation  en tant que membre d’un bureau exécutif d’une initiative politique,  uniquement parce qu’elle appartient au  groupe de Lem3almin.

Le mouvement des Lem3almin  ère nouvelle ,en application de  la loi mauritanienne, qui criminalise ce comportement, et sur la base de la plainte déposée contre l’accusé, déclare:
1 – Son soutien inconditionnel et sa solidarité avec sa  secrétaire générale.
2.  Exige des autorités compétentes que la loi soit appliquée à l’auteur du manquement .

3 – Son adhésion à l’option de la lutte, en tant que devoir légitime et droit légal de recouvrer pleinement ses droits entiers .
4 – Condamne toutes les formes d’exclusion, de marginalisation et de maltraitance, auxquelles sont  sont exposées  la majorité des habitants de ce peuple parmi  les fils des couches faibles  .

5 – Appelle  toutes les organisations de défense des droits de l’homme, les partis politiques et les références sociétales  locales, à œuvrer pour reconsidérer les issus  des couches de lem3almin ,qui sont   marginalisés moralement et matériellement.

6. Sa détermination  à  défendre ses  droits , s’il le faut, en s’ appuyant sur la communauté internationale si nécessaire.

Président:
Hmoudy Ould Sidigh

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=46510

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire