https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

L’Autorité envisage-t-elle de coopter la candidature du chef du mouvement « Flam « ?

Il est presque certain que trois des leaders négro-africains  en Mauritanie se préparent à proposer la candidature  du  chef du mouvement d’opposition FLAM,  Samba Thiam,  pour les prochaines élections présidentielles, après les  résultats décevants, enregistrés ,  aux conseils régionaux, législatifs et municipaux .

Le nouveau candidat doit etre coopté par   cinq maires  et 100 conseillers municipaux ,ce dont ne disposent  les trois partis réunis .Les autres  partis politiques de l’opposition regroupés dans le « forum »  étant également incapables de coopter  plus d’un candidat.

Le président du mouvement FLAM a donc besoin , de  facilités auprès  de  certains partis de la majorité présidentielle actuelle  ou du  parti au pouvoir, UPR, afin de pouvoir se présenter aux élections de juin 2019,
La majorité va-t-elle recommencer  son scénario, lors des élections de 2014? Ou le président du mouvement FLAM  sortira de la course avant le départ,en raison de l’impossibilité d’obtenir des conseillers et des maires pour le coopter ?
Source : http://zahraa.mr/node/19212
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire