https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ould Mouloud : on se demande si Ghazzouani acceptera d’être « le faux chamelon »

الرئيس الدوري لمنتدى المعارضة ورئيس حزب اتحاد قوى التقدم محمد ولد مولود   Le président périodique du forum de l’opposition et chef du parti de l’Union des forces progressistes (UFP) , Mohamed Ould Mouloud, se demande   si le ministre de la Défense, Mohamed Ould El Ghazouani, accepterait d’être  un faux chamelon, partant du fait  que l’annonce  de sa candidature à la présidence est intervenue   dans des circonstances exceptionnelles.

 

 Ould Mouloud a déclaré dans une interview accordée à l’agence Alakhbar.info , qui sera  publiée plus tard : « On pense que l’annonce  par le  président Ould Abdel Aziz, de la candidature  de Ould Ghazouani est intervenue  dans des circonstances exceptionnelles, elle est intervenue , juste après  l’échec de la tentative d’ouvrir,  pour lui, un  troisième mandat ,ce qui a obligé le régime ou le président à recourir à un  second scénario en   désignant  Ould Ghazouani, candidat pour  lui succéder. « 

Ould Mouloud a ajouté  que Ould Abdel Aziz « cherche une personne qui lui sera inféodée   , qui appliquerait ses ordres,  et qui, à travers elle, il exécuterait ses ambitions  , autrement dit ,   ce qu’on appelle chez nous  «  Bowan«  :  duperie, consistant à approcher ,  la peau d’un chamelon , bourrée de paille ou de foin , de la chamelle  dont le petit est mort, afin que son lait descende en ses mamelles , se demandant si Ould Ghazouani  accepterait cette tromperie .

Ould Mouloud  a considéré , qu’en  parlant  de la candidature de Ould Ghazouani,  tout en  propageant , au même moment ,   la candidature de Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf,   laisse présager  que la majorité au pouvoir,  se trouve dans une situation  de division  et scission  et qu’elle se dirige vers des affrontements internes qui  pourraient être un facteur de non-transparence, lors des prochaines élections, voire de stabilité du pouvoir.

Il a jouté : « Nous constatons que  la majorité  au pouvoir  se désintègre et nous pensons  que  son retour pour reprendre les rênes du pouvoir , constitue une menace pour le pays ».

En réponse à une question rapportant que  le  chef du parti au pouvoir  (Ould Maham) a,  lors de ses rencontres avec les maires ,  affirmé que Ghazouani est le seul candidat du régime,  Ould Mouloud a déclaré: « Le président du parti au pouvoir n’a aucune information concernant  le  candidat à la présidentielle, même s’il est  supposé  qu’ en temps  normal, c’est  le parti qui est responsable de l’annonce de ce  candidat« .

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/15979

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire