Mauritanie : vers une station de pompage sur le fleuve Sénégal pour irriguer 65.000 ha (ministre)

Mauritanie : vers une station de pompage sur le fleuve Sénégal pour irriguer 65.000 ha (ministre) Apanews – La ministre du Développement rural mauritanienne, Lemina Mint Elghotob, Ould Moma, a annoncé que son département comptait construire une station de pompage sur le fleuve Sénégal pour irriguer 65.000 hectares.

S’exprimant, au cours d’un point de presse vendredi soir à Nouakchott, la ministre a assuré que pour atteindre cet objectif, près de 11.000 hectares se trouvant dans les zones irriguées ont été aménagés et réhabilités au cours de la dernière décennie.

De tels efforts, a-t-elle souligné, ont permis de protéger le produit national de riz en augmentant les superficies destinées à cette denrée qui est désormais très prisée par les consommateurs locaux. Evoquant le sous-secteur semi-pluvial, la ministre a fait état de la distribution de 4.300 tonnes de semences de céréales traditionnelles et un grand nombre d’outils agricole variés.

Quelque 60.000 hectares de terres agricoles ont été protégés grâce à l’installation de plus de 4 millions de mètres de barbelés et de grillages, a-t elle aussi dit.

Abordant le sous-secteur oasien, Mint Elghotob Ould Moma a signalé que son département a réalisé de nombreux réseaux d’irrigation ayant permis d’irriguer 270.000 palmiers dattiers dont 85.000 nouvellement plantés suivant les critères techniques.

Elle a en outre cité dans ce cadre la construction et l’équipement de la première unité de conservation et de stockage des dattes et légumes dans le pays et la création d’un laboratoire des oasis dans la ville d’Atar (400 kilomètres au nord de Nouakchott).

MOO/cat/APA

Source : Apanews
Via cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire