https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

L’association des juges demande de remettre au parquet un officier de l’armée accusé d’avoir insulté un juge

البيان الصادر عن نادي القضاة الموريتانيين - Le club des juges mauritaniens a demandé la remise au parquet pour jugement , en  « respect la loi » , d’un officier des forces armées accusé d’avoir insulté le juge Yacoub Ould El Khabouzi , soulignant qu’il n’y'a  ‘ »aucune immunité ni aucune protection d’aucun militaire, quand il commet des crimes contre  la loi qui diffèrent des crimes militaires ».

Un  communiqué publié par l’association des juges  indique  que : . »le club des juges a pris note de la révélation du juge de la Cour suprême et membre du club, Yacoub Ould El Khabouzi dans laquelle ildéclare  avoir été victime  d’insultes et menaces  au seuil de la porte de son domicile et devant ses enfants et ses voisins, par ce que l’enquête judiciaire menée , après que le juge eut porté plainte devant le procureur  de la République, prouvé qu’il était un officier des forces armées mauritaniennes. »,

Le club a ajouté que la procédure légale de suivi de l’intéressé « a pris son circuit  normal consistant à convoquer  le concerné par l’institution  militaire et l’écouter, sous la supervision du procureur  de la République devant le tribunal de la wilaya de Nouakchott Nord , mais la procédure légale  s’est malheureusement heurtée au refus des autorités militaires de  remettre l’accusé.

Le club a dénoncé ce qu’il a décrit comme « le genre de comportement légalement inacceptable » soulignant sa solidarité  avec l’honorable juge Yacoub Ould El Khabouzi face à l’agression flagrante à laquelle il a été soumis, rappelant que le pouvoir judiciaire est une autorité indépendante dotée du pouvoir de la Constitution et de la loi et est seule responsable de l’application et de l’interprétation de la loi.

Le club a appelé « le président de la République, président du Conseil supérieur de la magistrature, à imposer à tous le respect de la justice. »

Le club a exprimé  son profond regret  quant   » aux actes aussi immoraux  entrepris par un officier de notre armée nationale dont le comportement  lui dicte  décence, discipline et  dévouement au service de l’état de droit et du respect de ses hommes ».

Le club mauritanien des juges a déclaré dans son communiqué qu’il était « le seul organe représentant la justice mauritanienne  et qu’il est membre de la Fédération internationale et arabe des juges ».

 

Source: https://www.alakhbar.info/?q=node/15915

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire