Sidi Aly Ould Bellamech : La fraude électorale, une invite à la désobéissance civile

Le peuple mauritanien d’aujourd’hui doit imposer à chaque candidat à la présidentielle, de s’engager par écrit,  à tenir pour responsable,  toute personne qui tente , de quelque manière que ce soit,  une   fraude électorale:

Ceux qui ne respectent pas cette condition ne doivent  pas etre  autorisés à se présenter à une élection cruciale, dans un pays où sa population a suffisamment souffert de fraude électorale et de violation des lois.
Ceux qui , aujourd’hui, collectent  les cartes d’identité des gens et les détiennent , pour usage électoral , doivent être punis dans la rue, piétinés et trainés dans la rue sans pitié, parce qu’ils  défient la volonté du peuple.

Idem pour ceux qui exploitent les moyens de l’État et sa fonction officielle pour faire la propagande à un quelconque   candidat. Ceux qui utilisent les moyens de l’État dont ils ont la responsabilité,tels :   la voiture,le bureau, l’ argent .

Ces personnes doivent etre trainés publiquement devant la justice, conformément aux dispositions des lois mauritaniennes, en tant que traître envers le peuple et envers leur responsabilité.

………………………………………………………Et quand les élections sont justes et transparentes, que soit élu qui que ce soit ; Il n’est pas logique qu’une personne qui est élue, sur la base  des résultats d’un  vote honnête et transparent soit incompétente  et aucun citoyen honorable n’acceptera de s’opposer à sa  légitimité.

 

Pour lire l’intégralité de l’article de Sidi Aly :  https://www.anbaa.info/?p=46345

Traduit par adrar.info
.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire