L’épidémie des Présidentielles : les Saints-Hommes

Résultat de recherche d'images pour "elections 2019 image"On aura tout essayé, sauf l’humour, un remède dont l’étiquette peut, elle aussi, s’avérer trompeuse. Entre ceux qui se laissent déclarer, ceux qui se déclarent et ceux qui hésitent à se déclarer, il n’y a pour le moment, rien à déclarer.
Le premier candidat à se faire déclarer est surpris de voir son nom partout, sur Facebook, sur les journaux, sur les TV, alors qu’il n’a rien demandé et que personne ne l’a consulté.
Alors, il se pose la question de savoir pourquoi lui ? Et on lui répond que la seule personne capable de le fixer, c’est ‘LUI’.
En attendant, il conserve son mutisme, une de ses principales qualités, et implore ses Saints ancêtres pour connaître la vérité.
Le second candidat à se déclarer, a du mal à choisir entre ses sponsors potentiels : un pouvoir qu’il vient de voir et qui répond que c’est à voir…
Les technos, sa famille naturelle, dont il doute du soutien, pour les avoir souvent ignorés.
La rue, sur laquelle tout candidat naturel peut compter, sauf lui, dont le fort n’a jamais été la rue.
Le troisième, qui hésite, connaissant son pays, prend des contacts, c’est dans son tact, fait des touches, qui font mouche, décide de continuer à… hésiter, face aux exigences de certaines couches
Dans une telle ambiance, le meilleur des médecins ne devrait conseiller que la prudence.

Ahmed Ould Mohamed

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire