https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Le réseau des Alliances Françaises de Mauritanie tient sa réunion annuelle

Le réseau des  Alliances Françaises de Mauritanie a tenu sa réunion annuelle les 6 et 7 février 2019, l’occasion,  comme chaque année, de faire le bilan de l’année écoulée et de se fixer les objectifs à atteindre pour l’année qui commence.

La réunion regroupe, outre son Excellence l’ambassadeur de France en Mauritanie, Président d’honneur du réseau, les présidents des comités, le chef du SCAC, l’attachée de coopération, la coordinatrice du réseau et  les directeurs des Alliances.

Les Alliances Françaises en Mauritanie, au nombre de cinq – Nouadhibou, Nouakchott, Atar, Kaédi et Kiffa – sont des associations de Droit local liées au ministère des affaires étrangères et  européennes à travers l’ambassade de France en Mauritanie par une convention d’objectifs renouvelée chaque année. Le SCAC apporte ainsi un appui important dans les domaines financiers et de formation des personnels.

Dans le domaine pédagogique, l’enseignement de la langue française mais également de l’arabe pour les étrangers constitue la principale activité des Alliances. Des certifications internationales délivrées par le CIEP, opérateur du ministère français de l’éducation peuvent être obtenues dans les cinq Alliances. L’enseignement touche un large spectre des publics, tous âges et toutes professions confondues.

Parallèlement à l’enseignement, les Alliances développent une offre culturelle qui en font un espace privilégié d’échanges culturels.

Les Président emblématiques des Alliances du réseau sont Messieurs  Ahmed Ould Hamza, Abbas Bougherbal et Moma Ould Ely Cheikh, tous hommes d’affaires jouissant d’un grand prestige dans leur villes respectives. Véritables locomotives, bénévoles de surcroit, ils s’investissent pour donner encore plus d’essor aux Alliances.

Le Président Hamza, dans les recommandations,  a souligné que le réseau pouvait encore mieux se développer et atteindre de nouveaux publics. Il a insisté sur l’importance du label qualité que constitue l’Alliance Française et les perspectives que ce label peut ouvrir pour les associations.

L’ambassadeur de France, a fait part de sa satisfaction quant aux résultats obtenus dans les différents domaines d’activités du réseau, il a insisté sur la nécessité de la mise en œuvre des orientations et recommandations de la démarche qualité et principalement en matière de bonne gouvernance.

 

Source   :Mohamed mahmoud Taleb (AMF Atar)

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire