Ould Abdel Aziz ne remettra pas la résidence, sise au palais présidentiel à son successeur…et se consacrera au suivi de la sécurité et à l’armée / exclusivité

Selon des sources locales d’extrême particularité, l’actuel président du pays, Mohamed Ould Abdel Aziz, ne remettra pas à son successeur , les clés de la nouvelle résidence située dans le palais présidentiel .
Selon les sources de « anbaa Info », Ould Abdel Aziz conservera les clés de la résidence, dont les travaux de réhabilitation ont  duré plusieurs années et vers laquelle,il a déménagé,  au milieu de l’année dernière, en 2018.
Nos sources ont déclaré que le maintien d’Ould Abdel Aziz des clefs  du palais, serait similaire à ce qui s’était passé avant les élections présidentielles de 2008, lorsque Ould Abdel Aziz,
devait se retire  provisoirement de la présidence du pays ,en application de la Constitution, qui confiait , à l’époque ,   la présidence de la transition au président du Sénat, Ba M’Baré.
Mais Ould Abdel Aziz, avait conservé les clés de la résidence sise  au palais présidentiel et n’a permis au président de la transition, d’entrer dans le palais  , qu’ à certaines  occasions protocolaires limitées!

Les sources de « anbaa .Info  » ont également rapporté que le président Ould Abdel Aziz se concentre ,  depuis plusieurs jours,  à la mise en place d’un accommodement  global concernant les institutions militaires et de sécurité, en  conformité avec  sa vision de la phase de transition qui doit  commencer, au milieu de l’année avec le  début des élections présidentielles.
Les sources s’attendent à la destitution du général Brour , nouveau chef des états-majors des armées , qui a été choisi pour ce poste élevé ; en raison de sa proximité avec le  président du parlement, Ould Baya, proche du président actuel.
Selon les sources,  Brour devrait etre remplacé par  son adjoint, le général Isselkou , qui vient de la marine nationale. L’adjoint de ce dernier sera  peut être le commandant de la force de sécurité routière, qui pourrait etre, remplacé , lui, par  le général Ould Ahmed Aicha.
Les sources s’attendent également à ce qu’un civil soit nommé pour gérer la Division des renseignements généraux et nommer son directeur actuel à un autre poste.
Les mêmes sources signalent  que le ministère de la Défense sera intégré à celui de  l’intérieur et que le nouveau porte feuille  sera confié  à l’un des deux généraux :  Ould Meguet, l’actuel directeur général de la sécurité nationale, ou le général  Misgharou Ould Ghoueyzi chef d’état-major de la garde nationale , tous  les deux sont des personnes de confiance du président Ould Abdel Aziz.
Ceci, étant, « anbaa.jnfo  » déclare , ne pouvoir  ni  infirmer , ni confirmer  les informations exclusives rapportées par ces sources.
Source :https://www.anbaa.info/?p=46178
Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire