https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Source spéciale: Ould Mouloud a l’intention de se présenter aux elections de juin prochain

Des sources politiques ont déclaré au  site Internet  Zahrat chinguit que le president de l’Union des forces du progrès (UFP) , Mohamed Ould Mouloud, a déclaré à des personnalités de l’opposition mauritanienne à l’étranger qu’il avait l’intention de se présenter aux élections de juin 2019.


Les sources, qui ont rapporté la nouvelle , ont déclaré que la décision était presque concluante, mais que son annonce est liée à la fin de la consultation entre les forces politiques de l’opposition.

Il a la bénédiction de certaines forces de la jeunesse de l’opposition et de personnalités dans de nombreux partis politiques opposés au président Mohamed Ould Abdel Aziz.
Selon la source,Ould Mouloud  et ses collègues estiment que la tendance islamique ne veut pas se présenter aux élections et que son candidat ne bénéficiera pas de la bénédiction de toutes les forces politiques affiliées au Forum national pour la démocratie et l’unité.
Mohamed Ould Mouloud, selon les sources, serait le chef du parti politique le plus puissant, capable de mobiliser un soutien en raison de la position de son parti et de ses relations à l’ interieur et à l’exterieur.
« Les partisans de Ould Mouloud au sein du comité de sélection  du candidat unifié de l’opposition, tentent d’exclure tout candidat des régions de l’est, après la nomination par le  président actuel de son collègue, le  général Mohamed Ould Ghazouani (Wilaya de l’Assaba ).

Ce critère vise principalement à exclure:  Saleh Ould Hanana du parti Hatem (Hodh El Gharbi ) et Cheikh Ould Hanana (Hodh Echrghi ).

Comme ils ont tendance à exclure toute personne ayant servi dans le régime du président Mohamed Ould Abdel Aziz, tels  Sidi Mohamed Ould Boubakar (Brakna) et Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, ainsi que tout autre responsable,  du  camp de la majorité soutenant  le président actuel, pouvant décider de se présenter lors des élections de juin .
Les chances du président du mouvement IRA  semblent presque inexistantes dans le camp des forces de l’opposition, en vertu de sa candidature sans consultation préalable, et la déclaration du parti qui le paraine  (SAWAB), de ne prendre aucune mesure quant à la décision de l’opposition ,en cas d’exclusion ou de l’adoption, de plus d’un candidat de l’opposition mauritanienne.

 

 

Source : http://zahraa.mr/node/19102

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire