https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Echec d’une réunion de la majorité au pouvoir quant à la candidature de Ghazouani , « tombée du ciel »

,
La réunion des partis politiques de la majorité au pouvoir en Mauritanie,  sur la question de la nomination de l’actuel ministre de la Défense, le général Mohamed Ould Ghazouani,aux élections présidentielles prévues pour le milieu de cette année (2019). a échoué .
La réunion, convoquée par le président périodique des partis de la majorité présidentielle, l’ancien ministre Ould Cheikh Abou al-Ma’ali, s’est terminée sans un consensus sur la candidature  prochaine de Ould Ghazouani aux présidentielles 2019.
Au cours de cette réunion, certains participants  ont vivement critiqué , ce qu’ils ont qualifié de : « candidat tombé du ciel  » ,autour duquel aucune discussion préalable n’a été engagée   et qui n’a pas été consulté lui même ..!.
Il importe de rappeler que le ministre de la Culture, porte-parole du gouvernement mauritanien, Sidi Mohamed Ould Maham , avait confirmé dans un tweet  mardi dernier,  le choix du ministre de la Défense, le général Ghazouani, comme candidat de  la majorité politique au pouvoir , aux prochaines élections présidentielles.
Ould Maham , qui dirige le parti au pouvoir en Mauritanie, l’Union pour la République (UPR), a décrit la décision  proposant   Ould Ghazouni  candidat  aux présidentielles 2019 ,  comme étant  « le meilleur choix ».
Le tweet de  Ould Maham a été  publié , juste après qu’une déclaration de la présidence de la République ait suspendu un projet de proposition d’amendement constitutionnel, qui,
- s’il était  adopté – permettra à l’actuel président, Mohamed Ould Abdel Aziz, de briguer un troisième mandat non autorisé par la constitution actuelle.
Source : https://www.anbaa.info/?p=46107
Traduit par adrar.info
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire