Ould Boulkhair : APP ne peut pas exprimer son soutien à un candidat sur la base d’un tweet publié par un ministre

Le chef du parti de l’Alliance progressiste populaire   (APP), Messoud Ould Belkheir, a démenti son intention de se présenter à la présidence du Parlement en 2019.
Dans sa première sortie médiatique, Ould Belkheir a déclaré dans un communiqué à « Voix  Magharebines » que  la Constitution mauritanienne interdit la candidature de tout citoyen âgé de plus de 75 ans, affirmant que son âge était supérieur à cet âge, sachant qu’il aura 76 ans lorsque les élections approcheront.
« En tant que chef du Parti populaire progressiste, je respecte la constitution mauritanienne et sa sacralité   et je ne ferai  rien  qui soit contraire à ses principes », a déclaré Ould Belkheir, soulignant
«  que la Mauritanie ne progressera que si tous ses citoyens respectent sa constitution ».
A la question de savoir si APP  soutient  la candidature à la présidence 2019  ,du minstre de la défense Ould Ghazouani , Ould Belkhair a déclaré  :
« La nouvelle n’est pas tout à fait officielle  et le parti ne peut pas exprimer son opinion sur la base d’un  tweet ,  émanant du  ministre de la Culture et de la Communication et porte-parole officiel du gouvernement mauritanien« .
 Messaoud a ajouté  que « jusqu’à présent , il n’a pas constaté ,de personnalité influente à même d’occuper le fauteuil   présidentiel et pouvant conduire  la Mauritanie pour le meilleur« , soulignant qu’il attend voir émerger des personnalités politiques « plus puissantes, plus influentes et plus indépendantes » .
Source :http://zahraa.mr/node/19079
Traduit par : adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire