Lancement des services du guichet ambulant au niveau de l’Agence d’emploi des jeunes à Nouadhibou

Les services du guichet ambulant de l’agence nationale pour la promotion de d’emploi des jeunes ont été lancés vendredi à Nouadhibou au profit des personnes en quête d’emplois.

Ce projet, connu sous le nom d’ »Ameli » (Mon espoir), vise à appuyer les compétences professionnelles des jeunes mauritaniens en général et des sortants de la Mahadra en particulier à travers la formation professionnelle, l’insertion et la promotion de l’esprit d’entrepreneuriat, d’initiative et de management dans le but de leur permettre de tirer profit au maximum des opportunités offertes, limitant ainsi l’ampleur de la problématique du chômage des jeunes.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le directeur général de l’Agence Nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes, M. Baitoullah Ould Ahmed Lessouad, a indiqué que la promotion de l’emploi des jeunes et sa problématique occupent une place particulière dans le programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, que le gouvernement du Premier ministre, M. Mohamed Salem Ould Bechir s’emploie à mettre en pratique.

Il a ajouté que le gouvernement a chargé l’agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes, en tant qu’organe public, de l’exécution d’un certain nombre de programmes dans le domaine de l’emploi et de l’auto-emploi et de développer les compétences des chômeurs.

Le directeur général a noté que le guichet ambulant vise à rapprocher les services des bénéficiaires et à les enregistrer sur une base de données propre à l’Agence Nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes et à diagnostiquer les besoins des établissements et des sociétés dans le but de les satisfaire, insistant sur l’importance de l’entrepreneuriat féminin.

Pour sa part, M. Djibril Yéro Diko, porte-parole de l’organisation internationale de la migration, a insisté sur l’importance de ce service qui entre dans le cadre du projet Autonomisation des jeunes mauritaniens, exécuté grâce à une collaboration entre son organisation et l’Agence nationale de promotion de l’emploi des jeunes.

Il a ajouté que le programme du guichet ambulant est chargé de réunir les conditions pour permettre l’intégration des chômeurs au sein du marché du travail.

Le lancement dudit guichet s’est déroulé en présence du conseiller du wali de Dakhlet Nouadhibou, du hakem de la moughataa de Nouadhibou et de l’adjoint du maire de la commune de Nouadhibou.

AMI

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire