https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Mint Dey à propos de la candidature de Ould Ghazouani: une joie remplit tout le monde sauf les inconditionnels de Aziz

Ce sont nos sacrifices dans l’opposition qui nous ont amenés à cette joie ,  qui entoure tout le monde sauf le cercle restreint des inconditionnels de  Ould Abdel Aziz, qui sont peu nombreux.


Ce moment où le dictateur despotique quitte le  pouvoir après de nombreuses tentatives infructueuses de le continuer tant que possible.
Il est vrai que les urnes ne sont pas encore l’arbitre  entre les partis politiques et il est vrai que la démocratie vacille encore et est toujours vêtue du cachet  militaire.
Mais le plus important est maintenant de consacrer le principe de l’alternance  démocratique et de retirer de nos cœurs cet homme avide, dont  personne n’a échappé à  son oppression et ses abus.
Dans l’opposition, nous devons consacrer la période à venir aux conditions des élections, afin d’ améliorer  nos démarches et de neutraliser le régime  en tant qu’acteur politique.
Tout comme  nous devons opter pour   la candidature   la plus persuasive  de l’opinion publique .
Si nous pouvons gagner  la présidence , c’est notre objectif pour  réformer la situation du pays au profit de ses populations . Sinon, nous avons hérité du privilège d’avoir essayer et d’accumuler un autre acte démocratique qui augmente notre expérience et la mûrit.
Après les élections, nous devons tous,  gagnants ou perdants œuvrer pour sortir de l’intolérance et tenter de réduire la polarisation, qui constitue  le fossé par lequel pénètrent   les parasites ,  les hypocrites , les applaudisseurs   prêts à influencer  tout  gouvernant de ce pays .
Nous devons savoir que le futur sera   meilleur, si Dieu le veut, et donc, éviter de courir  soutenir  le candidat du système ou de reconnaître d’avance son  succès  avant les élections.

Et dans le cas ou un nouveau président est élu,  nous devons  également éviter tout conflit avec lui avant que nous l’ayons expérimenté , en bien et en mal .
Puisse  Dieu faire que l’avenir soit  beaucoup mieux  pour ce pays et ses braves citoyens et qu’il  soit l’occasion de se reprendre  et colmater  les fissures de la discorde.

Mouna Mint dey (page FB)

 

Source : http://www.nawafedh.com/?q=node/9742

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire