https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Ce qu’ont écrit le président Mokhtar Daddah et l’érudit Ould Addoud à propos de Gamal Abdel Nasser

Mokhtar Ould Daddah :«En Mai 1963, au sommet de la création de l’Organisation de l’unité africaine à Addis-Abeba, j’ai rencontré le président Abdel Nasser et ma première rencontre avec lui n’a jamais  été oubliée dans tous les sens …

 

Pour moi, Gamal Abdel Nasser était un modèle d’anticolonialisme et d’anti-impérialisme. Il fut  le héros nationaliste  qui a œuvré  pour restaurer la dignité et l’honneur aux arabes et aux Africains  après avoir été offensé  par les Européens pendant une longue période».

 

Mohamed Salem Ould Addoud : «Après la mort de feu le président Gamal, Abdel Nasser je me suis levé prés de  sa tombe et je lui ai adressé un poème , puis je me suis rendu à son domicile et remis main à main ce poéme  à son fils aîné  »

Ce poème commence par :  Jemal Vous n’êtes pas mort

Eternel parmi nous avec nos eternels

Vous êtes esprit vivant et sens, même si

Un corps sous la poussière a été enterré…..

 

Pour lire l’intégralité des deux textes évoqués ci haut  , cliquer les liens :

http://nawafedh.com/?q=node/9724

http://nawafedh.com/?q=node/9719

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire