La justice marocaine proclame le divorce d’un ministre

Le tribunal de la famille de Salé, au Maroc, a prononcé mercredi , le divorce du ministre du Travail et de l’Intégration professionnelle, Mohamed Yatim, de sa femme et mère de ses enfants, après 30 ans de mariage, suite à la diffusion de sa photo avec sa jeune infirmière dans les rues de Paris.

 

Le tribunal a ordonné au dirigeants du Parti islamiste , de la justice et du développement,  de verser à son épouse une somme de 30 millions de dirhams marocains, soit 30 000 dollars, à titre de droits légitimes.

Les photos du ministre avec une jeune femme dans les rues de Paris au cours du mois de  Ramadan dernier , a suscité beaucoup de controverses au Maroc, surtout en l’absence de lien légitime entre eux, deux, et du fait que la fille ne soit pas  voilée.

Mais aussi ,  parce que le ministre musulman est marié et qu’il s’était fait accompagné par cette fille,  alors qu’il était en  mission officielle et ce,  pendant le mois sacré du Ramadan.

Après que le tumulte  du scandale s’est amplifié et que  les critiques du Parti de la justice et du développement (parti islamiste) ont fusé, le ministre d’État chargé des Droits de l’Homme et chef du même parti,Moustafa al-Ramid, a tenté de calmer le bouillonnement populaire, expliquant que la fille est la fiancée de Mohammed Yatim et qu’il a personnellement assisté à la cérémonie de fiançailles.

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=45917

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire