Les Nations Unies confirment l’incident du bateau qui transportait des Mauritaniens

صورة لعمية إنقاذ مهاجرين غير نظاميين نشرتها الأمم المتحدة على موقعها الإلكتروني مع البيان Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a confirmé que 53 personnes sont mortes dans la mer de Boran, suite au naufrage d’un navire  qui les transportait.  C’est la même embarcation  que  plusieurs sources ont confirmé, que parmi ses passagers se trouvaient  19 mauritaniens .
L’agence a déclaré dans un communiqué que le bateau avait sombré à l’extrême ouest de la mer Méditerranée et que le HCR avait exprimé sa profonde tristesse à ce sujet.
Le HCR a déclaré, dans un communiqué que les rapports ont signalé la mort ou  la perte  d’environ 170 personnes lors de deux incidents distincts en mer Méditerranée.
Le HCR a confirmé qu’un navire  de pêche avait sauvé une personne après s’être échouée en mer pendant plus de 24 heures. Le survivant reçoit des soins médicaux au Maroc.

Des navires de sauvetage marocains et espagnols sont à la recherche de ce navire  et des survivants depuis plusieurs jours.
La HCR  a noté que la marine italienne avait fait état d’un autre incident au centre de la Méditerranée et que trois survivants avaient été transférés à Lampedusa en Italie pour y être soignés.
Les survivants se seraient trouvés à bord d’un bateau qui a  quitté la Libye, avec 117 autres personnes , on ne sait si elles sont  mortes ou disparues.
Le HCR a qualifié les deux incidents de « tragédie », soulignant qu’il n’était pas en mesure de « vérifier de manière indépendante le nombre de morts dans les deux incidents ».
Le Haut Commissaire aux réfugiés, Filippo Grandi, a souligné la nécessité de ne pas laisser se perpétuer ce qu’il a qualifié de tragédie en Méditerranée.

Il a dit:
« Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur le grand nombre de personnes qui meurent sur le seuil de l’Europe: nous ne devons ménager aucun effort pour sauver des vies en mer. »
Les Nations Unies ont indiqué sur son site officiel que 2262 personnes sont mortes en 2018 alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe de l’autre côté de la Méditerranée.

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/15487

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire