https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Afin de sauver la face…

Afin de sauver la face…Sahara Médias – De hautes autorités de l’état ont entrepris des démarches dimanche afin de trouver une issue à la crise née de l’initiative destinée à réviser la constitution lancée il y a quelques jours par des députés de la majorité.

Des sources propres à Sahara Medias lui ont révélé que de hautes autorités de l’état ont engagé des contacts et des discussions avec les députés qui ont rejeté l’initiative afin de les convaincre à changer d’avis.

Seulement ces députés ont déclaré qu’ils maintenaient leur position et qu’ils appuyaient le choix exprimé à plusieurs reprises par le président de la république de ne pas se présenter pour un nouveau mandat.

Ces hautes autorités ont proposé aux députés rejetant l’initiative d’appuyer celle-ci en contrepartie de son retrait au parlement avant le vote.

Cette proposition a tout l’air d’être une tentative d’afficher une parfaite cohésion au sein de la majorité présidentielle en faveur de cette initiative qui sera retirée au parlement par décision ou grâce à une intervention du régime.

Les parlementaires opposés à l’initiative ont signifié à leurs interlocuteurs leur disponibilité à avaliser celle-ci à la condition de signer séance tenante un autre document qui oblige le retrait du texte du parlement.

L’assemblée nationale tient ce lundi une séance plénière où il sera certainement question de cette initiative et son devenir et si ses initiateurs vont tenter de la sauver.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire