Le groupe parlementaire contre la proposition de modification de la constitution publie une nouvelle déclaration

Certains  députés de  la majorité  présidentielle ont proposé , depuis quelques jours , un projet d’amendement constitutionnel à leurs autres collégues ,  afin de permettre au président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz de rester au pouvoir pour un troisième mandat présidentiel non autorisé par la constitution actuelle.
Hier , samedi, des représentants du parlement mauritanien ont annoncé qu’ils s’étaient abstenus de signer cette  proposition de réécriture de la constitution à l’Assemblée nationale pour ratification, mais disent continuer   à agir  au sein de la majorité dirigée par le président Mohamed Ould Abdel Aziz.
Le coordinateur du groupe hostile à la modification de la constitution , Jemal Ould  El Yedaly  a déclaré que son groupe refuse de signer un changement de la constitution, mais  soutient  le président Mohamed Ould Abdel Aziz et soutient  ses options nationales,   soulignant que le groupe restera dans le pôle de la majorité au pouvoir.

Le groupe  a confirmé que le fait qu’il n’ait pas été  consulté par l’autre groupe initiateur de la proposition ,   ne change pas sa conviction en le  président Ould abdel Aziz  et n’affectera pas son soutien absolu à son égard.
Certains observateurs  constatent  que l ‘annonce de la decision du nouveau groupe  parlementaire marque le  début d’un recul et flechissement ,   comparativement à la  position que certains annonçaient  hier!

Source : https://www.anbaa.info/?p=45673  et http://zahraa.mr/node/18886

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire