https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Initiative pour l’unification des rangs des Harratines

Initiative pour l'unification des rangs des HarratinesSamory ould Beye – L’initiative du Président du mouvement « EL HOR », monsieur Samory ould Beye vise l’unification des rangs de la composante Harratine à travers la convocation d’un congrès général auquel participeraient tous les différents groupes et tendances sensibilitaires harratines ainsi que des représentants de l’ensemble des régions du pays en plus des représentants de la diaspora à l’étranger.

Ceci afin que la représentativité soit la plus large possible en vue de rendre plus crédible les décisions du congrès et afin que ces mêmes décisions expriment la volonté réelle de la composante harratine.

FONDEMENTS

Depuis un certain temps il apparait clairement que la composante harratine est l’objet d’une agressivité nourrie de mépris et de haine, une agressivité qui vise la communauté harratine dans son âme et sa quintessence même, qui la menace gravement dans sa propre existence et dans ses intérêts supérieurs au sein de l’Etat et de la société en tant que composante devant jouir de ses droits légitimes, qu’on tient paradoxalement à la détruire.

Cette situation dont sont victimes les membres de la composante harratine se caractérise entre autres par les faits suivants :

- une composante brisée, exclue de tout, abusée, malmenée, dont les membres font l’objet à des obstructions devant l’accès aux hautes fonctions de l’état (l’armée, administration générale, rouage de l’état…etc).

- humiliation, marginalisation, exploitation, se greffent à la politique de privation de ses cadres et intellectuels de toutes les opportunités, malgré leur niveau intellectuel, leur compétence, leur intégrité morale et leur riches expériences pour occuper de hauts postes.

- privation des richesses du pays et les opportunités d’emploi, d’insertion économique et d’appui. Donc les haratines se trouvent alors confinés dans cette situation d’étouffement d’asphyxie au moment où ils aspirent à la liberté, à la dignité et à la jouissance de tous leurs droits et à occuper la place qui leur sied au sein de l’état et de la société

- privation de ses membres de l’enrôlement et des documents de l’état civil de manière systématique, où entre 35-40% des harratines se trouvent privés de ce droit. Face à ce traitement avilissant et à ces défis majeurs il devient impératif d’agir et vite de manière collective, pressante et décisive en vue de la préservation et la défense des intérêts supérieurs et fondamentaux des harratines.

Partant de cet état des choses horrifiant et humiliant imposé aux harratines, les doléances suivantes que nous considérons légitimes et logiques se posent.

Ils sont fondés sur les principes de liberté de justice de l’équité et de l’égalité ainsi que le partenariat réel en vue d’une implication effective dans la gestion des affaires de l’état à travers le partage du pouvoir et des richesses. Les principaux points de revendication sont :

1- La reconnaissance par la constitution de la composante Harratine, comme entité autonome ;

2- Le partage du pouvoir et de la richesse avec les autres composantes ;

3-La levée de toutes les barrières imposées à cette composante nationale qui compte plus 54% de toute la population globale.

PRÉLIMINAIRES

Nous estimons qu’en prélude à la tenue de ce congrès général un certain nombre d’éléments sont à cerner, il s’agit notamment de :

-La définition de la liste des différents groupes d’opinion, des personnalités et autres qui accepteront le principe de la tenue de ce congrès et qui seront d’accord pour discuter de toutes ces questions au cours des assises du congrès,

- La définition des outils et supports dont le (logo);

- La définition de la forme et date du congrès et son ordre du jour définitif.

- Définition du lieu de sa tenue

Projets de résolutions

* les trois questions fondamentales (voir volet fondamentaux)

* Projet de résolutions et propositions

Projet de création d’un conseil supérieur dénommé conseil supérieur consultatif qui comprendrait le comité des sages, la commission communication et la commission d’encadrement, d’orientation et de coordination ainsi que la commission des relations extérieures.

En plus de la définition des stratégies ainsi que les mécanismes et concepts.

Composition du congrès

- Cinq(5) délégués de chaque wilaya de l’intérieur

- Dix(10) délégués respectifs de chaque wilaya de Nouakchott ;

- Dix(10) délégués de la diaspora à l’étranger ;

- Sept(7) délégués de chaque organisation participante;

- Des délégués parmi les personnalités indépendantes participantes ;

- Liste particulière des invités des organisations de la société civile, des institutions et du corps diplomatique.

Date de la tenue du congrès

La définition de la date du congrès général se fera de façon concertée avec tous les groupes qui accepteraient ou adhérent à cette initiative. Les autres aspects du congrès seront traités au sein de la commission préparatoire.

Je souligne que cette initiative, n’est dirigée ni contre les maures, ni contre les négro-africains.

Nouakchott, le 06 Janvier 2019

Tél. 46 86 26 11 – E-mail : samory.bey@yahoo.fr

—–

MONSIEUR SAMORY OULD BEYE

Activiste des droits de l’homme

- Président du mouvement pour la libération et l’émancipation des Harratines « EL HOR ».

- Membre dirigeant du manifeste des Harratines ;

- Membre dirigeant du forum national des Organisations non gouvernementales ;

- Dirigeant syndicaliste ;

- Ex membre de la commission nationale des droits de l’homme ;

- Ex secrétaire général de l’observatoire national des élections Présidentielles 2007 ;

- Vice Président du Forum Social Mauritanien

via cridem
Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire