L’histoire de l’enseignante qui a fait pleurer la ministre Mint Mouknas

La ministre de l’éducation et de la formation  professionnelle  Naha Mint Mouknas, est entrée  au bureau de la Secrétaire générale   de son ministére et et s’est aperçue d’ une jeune enseignante assise  avec ses jeunes enfants,entrain de pleurer.
La  ministre  s’est tournée vers elle et l’a prise dans ses bras pour lui demander ce qui la fait  pleurer .  Entrainant l’enseignante derrière le bureau de la SG, , la ministre a écouté  l’histoire de la jeune femme dont le mari,  qui servait le pays dans l’une  des Wilayas  les plus reculées, est décédé , des suites d’un accident de la route .
Après le décces de son mari, elle est retournée à Nouakchott après qu’elle ne pouvait plus rester à l’écart avec  ses jeunes enfants orphelins et dit avoir  a frappé à toutes les portes afin dese faire muter  dans  capitale  Nouakchott, en vain!!!.
Lorsqu’elle a terminé son récit, que la secrétaire a écouté pendant qu’elle contenait  ses larmes. Elle lui a demandé d’attendre et de ne  pas quitté le bureau avant d’avoir la décision de son affectation à Nouakchott.qui fut fait de suite.
Ce geste d’humanité,  de la  ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, est devenu un sujet de conversation au sein du ministère et des cercles gouvernementaux .
La réalité est que , cette attitude humanitaire confirme une  nécessité que  les responsables se doivent de  savoir :Que comprendre  les conditions de leurs  subordonnés ne constitue pas une violation de la loi ou  de l’ordre.

Oris sur la  page de Bechir Ould Bebana

Source ; http://nawafedh.com/?q=node/9484

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire