https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

«Le président de la République pourrait etre poursuivi pour haute trahison» (Ould Maouloud)

Mauritanie : «Le président de la République pourrait etre poursuivi pour haute trahison» (Ould Maouloud)Pour l’Alliance électorale de l’opposition démocratique mauritanienne (AEOD), c’est Mohamed Ould Abdel Aziz qui est derrière les initiatives appelant au 3eme mandat.

 

Pour Mohamed Ould Maouloud, président de cette Alliance, président de l’UFP, « il ne s’agit d’ailleurs pas d’initiatives mais de directives venant d’en haut. » Ould Maouloud qui s’exprimait lundi 24 Décembre dans une conférence de presse de l’AEOD à Nouakchott, a ajouté que « la disposition constitutionnelle limitant le nombre de mandats à deux est l’un des acquis démocratiques les plus importants des deux dernières décennies en Mauritanie. »

Une disposition, a-t-il expliqué, qui permet une dévolution démocratique et pacifique du pouvoir. Le président de l’UFP a appelé le peuple à s’opposer à ces appels à « coup d’Etat contre la constitution. »

« Nous entendons faire descendre le peuple dans la rue pour qu’ils rejettent ces appels » a dit Ould Maouloud.

A l’adresse du président de la République, le leader de l’AEOD a dit : « il (le chef de l’Etat) doit savoir qu’il est grave de laisser faire des discours et incitations au coup d’Etat contre la constitution. C’est en effet comme laisser faire des appels à coup d’Etat militaire. S’il autorise des appels à coup d’Etat contre la constitution, de facto, il permet aussi à ce qu’il y ait des appels à coup d’Etat militaire. »

Le chef de l’Etat a dit Ould Maoulopud est le garant du respect de la constitution. Par conséquent « s’il laisse faire, ça peut être assimilé à une complicité qui pourrait le rendre passible de poursuites pour haute trahison. »

Aux organisateurs de manifestations pro troisième mandat, Mohamed Maouloud a déclaré « le code pénal prévoit des sanctions contre ceux qui attentent à la constitution, notamment la prison et les travaux forcés. »

Au sujet de l’interdiction de séjour en territoire marocain contre l’homme d’affaire et opposant mauritanien, Mohamed Ould Bouamatou, Ould Maouloud « mis en garde les pays voisins contre une participation à une chasses aux sorcières ». « Mohamed Ould Boumatou soutient l’opposition, c’est pourquoi, le pouvoir cherche, par tous les moyens, à le faire taire » a ajouté le président de l’AEOD.

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire