La banque centrale (BCM) licencie 10 de ses employés

Le Conseil de pilotage et de coordination de l’unité d’analyse des informations financières de la Banque centrale mauritanienne a décidé le licenciement de dix employés , suite à une procédure engagée depuis  quelques mois.


Les personnes impliquées ont été informées, lors d’une réunion tenue le 9 mai dernier . Une lettre leur a été envoyée par courrier postal  le 25 septembre 2018.
La lettre par laquelle le Conseil a déclaré « la résiliation du contrat de travail après la réorganisation des fonctions du Comité d’analyse des informations financières (CANIF) »., conformément à l’article 55 du Code du travail et à l’article 30 de la convention collective, soulignant que les travailleurs licenciés bénéficieront de leurs droits prévus par la législation en vigueur.
Cependant  les travailleurs licenciés se plaignent que le conseil ne leur ait pas versé  leurs droits en vertu du Code du travail,de la  Convention collective et des engagements stipulés  dans  la lettre de licenciement .
L’unité d’analyse des informations financières (CANIF) a été créée en 2005 suite à l’engagement pris par  la Mauritanie dans le cadre de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme.

Source : http://zahraa.mr/node/18698

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire