https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La police a dispersé l’autre meeting de l’aéroport, sous prétexte qu’il n’est pas autorisé

Les forces de police mauritaniennes ont arrêté un meeting populaire , organisé par un directeur d’une agence d’épargne,  sujet à controverse ,dans lequel , il voulait expliquer le plan du président consistant  à prêter, plus d’un milliard d’ouguiyas aux  femmes chefs de ménage, selon ses dires.


Le directeur de l’agence  a prononcé un discours devant plus de trois mille femmes,dans lequel il a dit : « vous allez  bénéficier de prêts d’environ 500 000 ouguiyas  par femme. Il s’agit d’un programme du président et de son engagement. Moi, je ne suis qu’un garant« .

Ce meeting  était le dernier  de la série des promesses faites par l’homme avant le décaissement du prêt attendu.

Certaines femmes  présentes au meeting ont insulté la police sous prétexte qu »elle est venue perturber le meeting .

Après intervention de la  police,sous prétexte que le meeting n’est pas autorisé,   le directeur de l’institution a déclaré que le télephonne du Hakem était  fermé ,  le Wali introuvable,le gouvernement était en réunion du jeudi, mais qu’ il organisera un autre meeting  populaire, exhortant les femmes à attendre patiemment.
Il importe de rappeler que cette agence avait  demandé à chaque  femme de lui verser un montant de 12.000 UM en contrepartie de son bénéfice potentiel d’un prêt de 500 000 Ouguiyas,en leur annonçant que le président est derrière cette idée.
Source : .http://zahraa.mr/node/18673

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire