https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Fete de la police : Le président va-t-il mettre à exécution le dernier statut de ce corps?

Le mardi 18 décembre 2018, l’attention sera attirée par  la cérémonie organisée à Nouakchott Ouest, pour célébrer la journée de la police,  au milieu d’une controverse concernant  l’application de la dernière loi relative au corps de la police  ou son report.
Plusieurs noms,  haut gradés , sont cités  en tant que bénéficiaires  le plus important,de l’application du récent statut de la police et d’autres qui seront accablés  dans le cas où le président, ne compte pas le mettre à exécution avant le début de l’ année prochaine .

Tout est lié aux arrangements de sécurité que le président a l’intention de mettre en place ,au sein de l’organe de police , au cours des prochaines semaines.

Il importe de rappeler que : Le nouveau statut de la police va permettre « la mise en place d’un véritable corps distinct du régime applicable aux fonctionnaires et agents contractuels de la fonction publique ».

Il définit « les contours de la mission, prévoit les obligations et avantages, détermine les modalités de gestion de la carrière du personnel en tenant compte de la spécificité des activités et des risques auquel il s’expose ».

cette  loi  remplace un texte portant statut de la police nationale adopté en 1993.

Source : http://zahraa.mr/node/18646
Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire