Des Sahraouis bloquent le passage terrestre entre la Mauritanie et le Maroc

Des jeunes sahraouis de Dakhla ont fermé le passage frontalier terrestre , entre la Mauritanie et le Maroc (Bir Guendouz).

Des jeunes hommes portant  des pancartes ont bloqué totalement , mardi ,  la circulation des camions qui transportent  des produits marocains exportés vers l’Afrique, à travers le territoire mauritanien.
Ils ont posé des pierres et planté des barrières, au milieu de la route reliant  Bir Guendouz ,situé dans la zone  Guerguerat , au sud du Maroc et le passage  frontalier  du Pk55  de Nouadhibou ,au nord de la Mauritanie.
Des photos et des vidéos récupérées par anbaa. Info  sur le terrain,   montrent  des dizaines de camions  marocains empechés de traverser les barrieres, obstacles et  même les tentes dressées sur leur chemin, à l’intérieur de la zone tampon appelée « Ghandahar ».   Un nom   choisi – peut-être – en raison du  danger qui y régne  , comme  le  Kandahar de l’Afghanistan !.
Il est à noter que la zone mentionnée (  Ghandahar  ) est sous contrôle de la mission des Nations Unies au Sahara (Minurso).
Les autorités de Mauritanie, du Maroc et d’ailleurs n’ont pas accès à cette zone,  sans autorisation des Nations Unies , en  respect à  l’accord de cessez-le-feu  entre le Polisario et le Maroc, signé sous les auspices des Nations Unies, au début des années 90 du siècle dernier.

Source : https://www.anbaa.info/?p=44943

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire