https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Détection de « prisons secrètes  » dépendantes du ministère de « l’Environnement » (Photos)

Certaines sources ont rapporté  au journal « Meyadin », l’existence de centres de détention secrets, appartenant au ministère de l’Environnement .

Les mêmes sources ont indiqué que les équipes de controle du ministère de l’Environnement ,  en cas d’échec de leurs negociations avec les petits commerçants  vendeurs de « plastique »  , dans leurs boutiques, les transportent  dans des  « centres de détention secrèts » répartis dans différentes zones de Nouakchott .

 

Ils les font assoeir à meme le sol  et les  privent  de tous les éléments à base de la vie (eau, toilettes etc..) ,pour les presser afin de s’incliner à  leur  chantage,  les menaçant de leur appliquer la  sanction prévue  pour la violation de la loi concernant la vente de « sachets plastiques ».
Ainsi , ces pauvres vendeurs  sont  obligés  de payer la « rançon », qui atteint parfois vingt mille ouguiyas (anciens ) , pour pouvoir obtenir leur  libération de ces  « centre de détention secrèets », laissés par le ministére à l’initiative de ses  équipes mobiles, sans qu’aucun « reçu » justificatif ne leur soit livré en échange, .

 

Lesquelles équipes s’infiltrent sauvagement dans les boutiques  et les controlent  d’une manière offensante à leurs gérants  . Ensuite, ils s’attaquent aux  vendeurs ambulants,  qui sillonnent les  rues en quete d’un gagne pain pour leurs enfants.

Ils les font chanter et les  soumettent  à des pressions psychologiques dans les « camps de détention secrets  » , en  violation flagrante de la dignité humaine,  au moment où ils  ferment les yeux sur les grands commerçants de  « plastique ».

 

Parfois, les équipes du ministére de l’environnement  transfèrent délibérément les vendeurs de plastiques  de manière honteuse  , comme pour ce citoyen trasporté   dans  l’arrière de la voiture , couvert d’une manière humiliante , d’un drap  mortifére , .

 

Source ! http://meyadin.net/node/13629

Traduit par adrar.info

 

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire