https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Libération de Biram : Ça ne regarde pas Ottawa dit le Gouvernement

Quelques jours après les promesses faites par le Premier ministre canadien Justin Trudeau de déployer tous les efforts nécessaires, afin d’obtenir du pouvoir de Nouakchott, la mise en liberté du président de l’IRA Mauritanie et député à l’Assemblée nationale Biram Ould Dah Ould Abeid, toujours détenu à la prison centrale de la capitale, le gouvernement livre son point de vue sur cette entreprise diplomatique, qui s’avère infructueuse d’avance, avant même de commencer.

 

Les Canadiens se soucient peu de cela et ne sont pas concernés par cette affaire, a affirmé le ministre de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Me Sidi Mohamed Ould Maham.

 

J’ai appris l’info, mais étant  souverain, l’Etat ne permettra jamais qu’une personne, intervienne dans les affaires internes.

 

Et d’ajouter que cette question est entre les mains de la justice et que le gouvernement est en mesure de protéger la justice contre les interventions d’autrui, soulignant que le gouvernement n’interfère pas dans les dossiers soumis à la justice.

 

Il a souligné que tout le monde sait que le gouvernement n’est pas partie prenante dans cette affaire et que la partie civile qui a déposé la plainte est un journaliste.

Agences

Source :http://essahraa.net/fr

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire