https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Après une interruption de 14 mois: démarrage enfin, de la pose du cable de fibres optiques

أشغال المرحلة التجريبية التي أطلقتها شركة ZTE الصينية بعد 14 شهرا من فوزها بالصفقةDans le cadre de la stratégie  de couplage du réseau  national de communication, la société  Chinoise ZTE vient de démarrer   jeudi,  une phase pilote du projet de  construction d’un réseau national de fibre optique, long  de 1 600 km,  14 mois après qu’elle ait  remporté le contrat,  il y’a un an.


Bien que la période prévue pour l’achèvement du projet ne dépasse pas 18 mois, 14 mois se sont déjà écoulés,  depuis que la société a remporté le marché,  sans entamer aucune étape dans sa réalisation .
Ce qui confirme l’incapacité de l’entreprise à mener à bien le projet dans les délais impartis.
Le contrat  a été attribué à la société en juillet 2017, deux ans, après l’ouverture de l’appel d’offres, pour un montant d’environ 13 millions de dollars. 14 entreprises spécialisées dans le domaine ont participé aux soumissions de ce projet.
Les sources rapportent que  les travaux lancés  par l’entreprise chinoise  jeudi dernier, visent à expérimenter  une phase pilote de placement de  500 mètres de câble, dans le but de commencer , ne serait ce que partiellement, les travaux,   avant que le  président Mohamed Ould Abdel Aziz n’intervienne pour en  poser  la première pierre,  dans le cadre des  événements commémoratifs de l’indépendance qui se déroule, cette année dans  la ville de Néma au Hodh Echarhi.

 

Le projet vise à compléter un réseau national de fibres optiques d’une longueur de 1600 km, afin de  développer les services de télécommunications, et fournir  l’infrastructure nécessaire à la transition des nouvelles générations de communications,en particulier  la quatrième génération, à laquelle, le gouvernement est entrain  actuellement  de réglementer la vente de licences par voie d’adjudication,qui  ouvriront  la porte à un quatrième opérateur en communication dans le pays.

Le gouvernement mauritanien a annoncé en août dernier l’ouverture d’une procédure d’appel d’offres pour l’octroi d’une licence à une quatrième entreprise de télécommunications du pays,
Il a également ouvert la voie aux opérateurs pour obtenir une licence pour les communications de deuxième génération, de troisième génération et de quatrième génération.
s’étalant sur  une duree de  15 ans.
Le contrat en question,  avait  suscité une  controverse et a  été reporté , plusieurs fois, en raison de l’intervention de personnalités influentes représentant des   sociétés internationales concurrentes , avant son attribution , au milieu de l’année passée à la société  chinoise ZTE.

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/14290

Traduit par adrar.info

 

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire