Collectif des travailleurs du Petit Centre : Préavis de Grève

Collectif des travailleurs du Petit Centre : Préavis de GrèveCollectif des travailleurs du Petit Centre – Monsieur le Directeur Général, Conformément aux dispositions de l’article 358 de la loi N° 017-2004 portant Code du Travail,

votre refus d’organiser les élections des délégués du personnel, en licenciant le délégué titulaire de notre liste de proposition (liste datée le 17 septembre 2018), en refusant de payer nos arriérés de salaires, en diminuant nos salaires, des rendements de compte et des affectations abusives : nous avons l’honneur de vous soumettre un préavis de grève de dix (10) jours ouvrables à compter du Lundi 12 Novembre 2018 et vous invitons à appliquer tous les points.

Par conséquent, nous attirons votre attention si vous ne vous conformez pas à la législation en vigueur nous userons de notre droit de grève à partir du Lundi 26 Novembre 2018 jusqu’au jeudi 29 Novembre 2018, renouvelable.

1. Le retour de notre Camarade dans son poste de travail.

2. Organisation dans les meilleurs délais d’une élection des délégués du personnel conformément à l’article 118 du Code du Travail de la loi 017-2004 et l’arrêté N° 0489 du Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration du 12 Mai 2017 fixant les règles et modalités pratiques d’organiser des élections des délégués du Personnel dans les Entreprises et Etablissement

3. Respect des relations de travail conformément aux textes et règlements en vigueur dans notre pays.

4. Déclaration et cotisation auprès de la caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) pour l’ensemble du personnel de la date d’embauche à ce jour conformément à la loi 67039 du 03 février 1967 et désignation d’un délégué du bordereau.

5. Rappel et revoir la prime de l’ancienneté

6. Etablir des contrats de travail aux travailleurs qui n’en ont pas

7. Mettre à la disposition de tous les employés des Fiches de consultation pour la médecine du travail.

8. Etablir des bulletins de salaire à tous les employés, conformément à l’article 221 du code du Travail loi N° 017-2004.

9. Une augmentation des salaires de base pour tous les employés.

10. Paiement de nos arriérés de salaires

11. Rétablir et rappeler les sommes enlever abusivement dans nos salaires.

12. Reclassement de tous les travailleurs conformément à l’article 36 de la CCGT de 1974.

13. Application du principe de « à travail égal salaire égal » Conformément aux articles : 37 de la Convention Collective Générale de Travail (CCGT) et l’article 191 du Code du Travail.

14. Paiement des primes liées à l’article 40 de la CCGT de 1974.

- Augmentation de la prime de transport

- Augmentation de la prime de craie

- Octroyer une prime de risque aux ayants droits

- Octroyer une prime de salissure 5 00 MRU par mois aux travailleurs exposés à la salissure.

Dans l’attente d’une suite favorable, veillez recevoir Monsieur le Directeur Général nos salutations les plus distinguées.

Ampliations :

• Ministre de la Fonction Publique du Travail et de la Modernisation de l’Administration

• Wali de Nouakchott Ouest

• Direction Générale du Travail

• Inspection Régionale du Travail Nouakchott Ouest

• Confédération Générale des Travailleurs de Mauritanie (CGTM)

• Hakem de Tévragh-Zeina

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire