https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

La dépouille d’un employé de l’ambassade de Mauritanie au Maroc ne trouve personne pour la lever

Le service  des soins mortuaires  à l’hôpital de Soussi à Rabat, la capitale marocaine, attend , depuis un certain temps, une réponse,  à sa seconde lettre envoyée,  à l’ambassade de Mauritanie, l’informant du décès d’un   Mauritanien, nommé Diakité , qui travalliait  à l’ambassade.

 

La clinique Soussi  , selon les sources de  « anbaa.Info  » conserve toujours la dépouille  du citoyen mauritanien ,dans la morgue  , attendant que quiconque vienne la récupérer, après que  l’ambassade de Mauritanie ait ignoré  les correspondances  répétées reçues à cet égard!
Une source bien  informée a confirmé à  « anbaa.infos  » que la raison  de la mission diplomatique mauritanienne à ne pas venir  récupérer le corps d’un citoyen de son pays,  qui  travaille dans la même ambassade, depuis plus de 13 ans, est son déficit financier  quant à  payer  la facture et  créances se rapportant aux soins  du  « décédé » en plus des frais engagés pour la conservation de son  corps … !!.
Dans un entretien  accordé à « anbaa. Info », une source diplomatique mauritanienne, qui a préféré ne pas être nommée, a déclaré  que la plupart des ambassades mauritaniennes ne disposent plus des moyens financiers pour intervenir en cas d’urgence.
Cette source  a signalé  que le cas du défunt Diakité  est  très triste .. pour deux raisons principales:
Tout d’abord, Diakité  est un citoyen mauritanien et le devoir national est , en pareil cas ,de s’en occuper,  soit -il mort ou vivant.
La deuxième raison est qu’au-delà de la raison précédente, , il fut , depuis  longtemps , membre du personnel de l’ambassade de Mauritanie et a travaillé comme assistant au service des visas.
Mais le problème, conclut la source, est que l’ambassade de Mauritanie à Rabat est pécuniairement  impuissante.

Au point, qu’elle ne peut même pas répondre  aux  messages  de l’hôpital marocain ,en raison de son embarrassement!

 

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=44336

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire