https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Pour une révision constitutionnelle en vue de la création d’un poste de Vice-président élu au suffrage universel

Pour une révision constitutionnelle en vue de la création d'un poste de Vice-président élu au suffrage universelAbdalla haj Brahim – Pour une révision constitutionnelle en vue de la création d’un poste de Vice-président, élu au suffrage universel..

Que le tonnerre gronde, que la tempête se lève, pourvu que le beau temps arrivât, enfin dans nos contrées meurtries par tant de laxisme !..Des appels, des réactions d’indignation fusent de voix supposées opposées, les unes aux autres, mais dont les chemins se seraient subitement rencontrés.

Quand le grand politologue, Mohamed Yehdhih Ould Breideleil appelle à faire « la paix avant la guerre », voici que Lo Gourmo Abdoul de l’UFP dénonce la marginalisation, comme il l’appelle, des communautés négro-africaines, s’agissant du partage des hauts postes au niveau des institutions du Pays..

Si de fait, chez nous, la citoyenneté a toujours été le critère fondamental déclaré pour l’accession aux hautes fonctions civiles, administratives et militaires de l’état, il n’en demeure pas moins que nos gouvernants, en tout temps, ont toujours observé un certain pragmatisme afin de faire ressortir le vrai visage de notre pays au niveau de ses hautes instances dirigeantes.

Certes, ce « partage du gâteau », au niveau des élites, n’a eu de cesse de faire des mécontents. Mais ce problème ne pouvant être indéfiniment laissé à l’appréciation des dirigeants de l’heure, lesquels pourraient être tiraillés parfois par des considérations personnelles ou par des préoccupations tribales ou ethniques, le moment ne serait-il pas enfin venu de procéder à une réforme constitutionnelle qui tienne compte de cet impératif de représentativité et mette notre pays à l’abri de divagation inconsidérée ?

Je pense pour ma part, que la création d’un poste de Vice-président élu sur une même liste que le Président de la république, au suffrage universel, élargirait l’éventail des choix et ouvrirait la voie à un meilleur équilibre au sein de nos institutions …

Abdallahi Hadj Brahim

Via Cridem

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire