Pour la première fois, une résolution de l’ONU qualifie l’Algérie de « partie prenante au conflit » dans le dossier du Sahara

La résolution 2440 des Nations Unies, publiée le mercredi 31 octobre 2018, qualifie  la Mauritanie d’ Etat limitrophe de la région contestée du Sahara Occidental.

 

 


Cette  nouvelle résolution  qui bénéficie  du soutien de la majorité des participants, a  considéré,pour la première fois, L’État algérien de   partie prenante au conflit. au lieu de sa description précédemment ,  comme Etat limitrophe !

Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, Omar Helal,a déclaré que  la  nouvelle résolution, qui se félicite de l’organisation de la table ronde à Genève les 5 et 6 décembre,a apporté de nouveaux développements et des faits qui réaffirment les critères de base.
Lors d’une conférence de presse tenue après l’adoption de la nouvelle résolution par le Conseil de sécurité, Hilal a déclaré: »Pour la première fois, le rôle de l’Algérie en tant qu’acteur clé dans le processus politique est consacré. Et elle participera à la réunion de Genève au même titre que le Maroc et la Mauritanie.  »

 

Source : https://www.anbaa.info/?p=44219

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire