https://c2.staticflickr.com/6/5293/5537225811_d3e1279c14_o.jpg

Alakhbar publie un dossier spécial « SNIM confrontée au spectre de la faillite »

L’agence de presse « Alakhbar  » a obtenu des documents comportant  des centaines de pages,  retraçant la réalité actuelle de la Société nationale industrielle  et  minière « Snim », géant de l’économie mauritanienne.
Laissant entrevoir que l’énorme   société , fait  face à une quasi-faillite, ces documents évoquent  l’accumulation de la dette,  la fluctuation des prix, la baisse ou stagnation  de la production,  pendant que les couts de cette dernière  continuent d’augmenter.
La situation dans laquelle se trouve actuellement  la société qui, traverse  sa cinquième décennie ,l’ a contraint -selon  le ministre de l’économie et des Finances, Ould Djay , lors d’une conférence de presse jeudi dernier, à exclure  toute contribution au budget de l’état  en 2019.

 

Le ministre a  justifié cela  par : « la baisse des prix du fer sur le marché international « , sans évoquer  le reste des contraintes auxquelles l’entreprise est confrontée.
Alakhbar.info  publiera divers   épisodes , retraçant la réalité actuelle  de la société , au cours de la dernière décennie,  et les contraintes  croissantes qu’elle confronte. A commencer par les décisions du gouvernement, qui ont  joué un rôle de premier plan,  dans  l’accumulation et augmentation de ces contraintes et risques ces dernières années.
Selon les documents, la société aurait également  dissipé les profits tirés,  lors des périodes où le fer connaissait  une forte hausse des prix  et a accumulé des  dettes  qui ont  conduit à des déséquilibres dans la chaine de production et  fortement affecté la compétitivité de l’entreprise dans son domaine.
A cela s’ajoutent ,  des problèmes importants dans le domaine des ressources humaines.

 

L’’un des épisodes de publication de ces documents , abordera  les chapitres  de  dépense des ressources de la société , loin de sa sphère de compétence.

 

Ce qui a affecté son bilan, limité son  développement et affaibli ses  capacités, à faire face aux chocs ultérieurs, parallèlement à une  absence de presque tout contrôle financier au sein  de la société.

 

Source : https://www.alakhbar.info/?q=node/14044

Traduit par adrar.info

Vous pouvez laisser une reponse, ou trackback a partir de votre propre site.

Laisser un commentaire